Séries / Barrages : les causeries du week-end

0

LAUZERTE30 -9 TOULOUSE LALANDE AUCAMVILLE
Bruno Crouzat (entraîneur TLA)
On a été dominé devant par Lauzerte qui nous a fait mal par des ballons portés. Ils marquent deux essais sur ce genre d’action. En plus, on perd beaucoup de duels. Malgré cela, on reste au contact à la mi-temps, 13-6. On a un quatre contre un à jouer en début de deuxième mi-temps, que l’on joue très mal, et on se fait intercepter pour un essai qui nous assomme. Du coup au lieu de revenir, l’écart se creuse. On joue sans 10, et on manque de caractère aussi. On ne pouvait pas gagner ce match, il faut féliciter Lauzerte, qui mérite largement sa victoire, et qui a démontré que sa place était méritée. C’est une équipe qui peut poser des problèmes à Villeneuve Paréage en quart je pense.
VERDUN 21-10 LE FOUSSERET
Joel Marcel (entraîneur Fousseret)
Compte tenu des circonstances avec notre qualification aux dépends de Bonnac que l’on appris mardi soir, de notre saison, où l’on a bataillé pour le maintien, et des blessés, je trouve que nous avons livré une belle partie, qui fait honneur au club. Verdun était un ton au-dessus c’est évident, mais on est au contact à la mi-temps. Et puis à la reprise, on encaisse deux essais coup sur coup qui font la différence. Leur demi de mêlée est très bon et il a su bien manœuvrer ses troupes. Je regrette quelques actions défensives et offensive que l’on aurait pu mieux négocier, mais encore une fois, au vu de notre saison et de ses aléas, il n’y a rien à se reprocher. Le match a été correct, et c’est bien de finir la saison sur ce match là.

LAUNAGUET 24-17 LABRUGUIERE
Christophe Vinazza (président Launaguet)
Un match serré, compliqué aussi. On a raté notre début de match, on prend des points mais on a su revenir petit à petit, face à une très belle équipe de Labruguière, complète dans toutes les lignes. Le match a été correct, loyal. Au final, on l’emporte, nous voilà en quarts, l’aventure continue, c’est une grosse satisfaction.

Lionel Jean (pilier Launaguet)
On savait que ça allait être un match rude, le premier quart d’heure, nous avons fait pas mal d’erreurs et Labruguière nous a bien bougé devant. On a su réagir et revenir au score à la mi-temps. En deuxieme mi-temps on a su gerer, sans faire un match énorme mais l’important c’est le résultat. On va bien travailler cette semaine aux entraînements pour le week-end prochain contre Rabastens, on a eu pas mal d’infos sur cette équipe, il nous faudra monter d’un niveau si on veut passer ce tour. Félicitations à la reserve qui a gagné son barrage à Verdun et un grand merci aux dirigeants et aux ultras guêpes pour ce beau week-end.

Rémi Berthe (arrière Labruguière)
L’élimination est une énorme déception car nous ne devons jamais perdre ce match. Cette partie a été très ouverte et chaque équipe a eu sa chance. La première demi-heure est en notre faveur puisque l’on mène 11 à 3 grâce à un essai que je concrétise. Ensuite, Launaguet vient deux fois dans notre camp et nous transperce. On loupe deux plaquages et leur ailier se régale. On encaisse une pénalité leur permettant de rentrer au vestiaire sur un score de parité. Au retour de la deuxième mi-temps, on fait deux fautes bêtes dans nos 22 mètres et cela fait plus six pour eux. Ensuite, on joue chez eux mais on ne concrétise pas nos temps forts et dans ce genre de match, l’efficacité fait la différence. Le contexte de ce barrage à l’extérieur était délicat, c’est sûr que l’on aurait préféré recevoir ce choc. Le partie a été exemplaire et plaisante à voir puisque il n y a pas eu de mauvais gestes dans ce match à enjeu. Jusqu’à la fin, on peut croire à une qualification mais c’est raté. On perd contre un cinquième de poule qui était de notre niveau, c’est rageant de passer si près d’une qualif. Launaguet jouera Rabastens en quart de finale et ce sera compliqué pour eux face à une grosse écurie, plus physique et plus joueuse.

MONTREDON 23-14 SEILH FENOUILLET
Pierre Cabaret (entraîneur Seilh)
Les cinq premières minutes de ce barrage ont montré que Montredon était plus dans le match que nous. Heureusement nous reprenons le dessus et marquons rapidement. Montredon s’est souvent mis à la faute grâce à notre domination durant cette 1ère mi temps. Le score est de 11 à 6 à la pause et nous pensons que ce match est pour nous, un peu trop peut-être ! Un match se joue sur 80 minutes et non 40. Notre 2ème mi-temps est indigne de tout le travail et sacrifices que tout le groupe a fourni cette saison. L’indiscipline nous prive de ballons et de jouer chez eux. 40 minutes qui réduisent à néant les grosses prestations que nous avons dû faire pour nous qualifier et nous laisse aujourd’hui un goût d’inachevé.

Gilbert Cros (président Montredon) :

Le match a été accroché jusqu’au bout, et Seilh Fenouillet a proposé une belle opposition de style. Mes garçons ont pris le dessus devant face à un trio ailiers-arrière très intéressant chez eux. Seilh nous as posé beaucoup de problèmes, et leurs derniers résultats démontrent tout leur potentiel. La qualification est géniale pour tout un groupe. On est en reconstruction après notre titre il y a deux ans qui nous as fait « perdre » beaucoup de jeunes joueurs partis chez des formations plus huppées et qui réussissent actuellement. Cela démontre tout notre potentiel chez les jeunes puisque nous avons des cadets et des juniors, sans entente avec d’autres villages. C’est une fierté pour le club de voir tout cela mais il ne faut pas se brûler les ailes. Cette année nous ne visons rien de spécial, le champion sera sûrement un premier ou deuxième de poule. Nous jouerons bien entendu ces matchs à fond. Le groupe est jeune et manque un peu de confiance cette année pour prétendre à jouer des titres. Une fois que l’on aura gagné en maturité, on pourra évoquer autre chose.

TEC 20-14 VIELMUR
Philippe Bapt (président TEC)
Une victoire oui, mais difficile, contre une belle équipe de Vielmur, qui a très bien défendu. Au-delà de cette victoire, ce que je retiens, c’est la qualification pour la troisième année d’affilée pour les 1/4 de finale de nos deux équipes séniors. Je ne vais pas être original pour le reste, mais maintenant, ça appartient aux joueurs. Ils sont prêts, à eux de se faire plaisir. Même si contre Foix, on tombe contre une équipe qui a réalisé une deuxième partie de saison impressionnante. On est outsider mais on va jouer nos chances à fond. Je note aussi que le plateau de ces 1/4 de finale est composé d’équipes qui envoient du jeu, c’est intéressant.

Thierry Alquier (entraîneur des avants de Vielmur)
Il y a forcément quelques regrets à nourrir sur ce match. En fin de partie notamment, on échoue sur la ligne du TEC. La domination en début de match du TEC a été relativement stérile. Les Toulousains ont eu des occasions dans notre camp, mais sans concrétiser outre mesure. Mes joueurs aussi ont eu des temps forts mais sur le match la victoire du TEC est logique. Les garçons n’ont rien lâché de la première à la dernière minute. Ce barrage s’est déroulé sur un terrain synthétique et avec les premières chaleurs, mes joueurs, plus anciens, ont été désavantagés et ont beaucoup souffert. Malgré la déception évidente après une élimination, il faut relativiser. En décembre dernier, nous étions derniers de notre poule à 12 points du sixième et premier qualifiable. Au final, nous jouons les barrages et c’est très bien d’avoir su relever la tête ainsi. La saison prochaine sera celle d’un nouveau cycle puisque je ne serai plus l’entraîneur des avants de l’USV. Il y aura donc du renouveau et c’est mieux pour le groupe. Des pistes sont sondées mais rien n’est clairement défini quant à mon remplaçant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here