OMLPL : un match difficile…d’accès

0
En raison des intempéries sur Lacaune et La Salvetat-sur-Agout, le match entre l’OMLPL et Aussillon en deuxième série, s’est finalement joué à Saint-Pons, terrain habituel du XV du Haut-Languedoc. Tout le monde a bravé le froid, et la neige au retour…
10322446_624655871001299_2569911971461157917_n
Dimanche en fin d’après-midi, le retour à la maison était déjà compliqué : la preuve !
La rencontre s’est déroulée sur une pelouse grasse, sous les bourrasques de neige et les rafales de vent. Aussillon a dominé très largement la première période. L’Olympique des Monts de Lacaune et du Plateau des Lacs ou l’OMLPL pour les connaisseurs (né de la fusion entre Lacaune et la Salvetat/Agout il y a deux ans), est resté quasiment dans ses 40 m pendant toute cette mi-temps et ce sont uniquement les échecs du buteur aussillonais qui empêcheront le score de prendre de l’ampleur. Aussillon réussira malgré tout à passer la ligne une fois pour un score à la pause de 3-13 pour les visiteurs. La seconde période sera toute autre, et avec l’appui du vent, les Lacaunais vont se jeter à l’assaut de la ligne d’en-but des visiteurs. Au terme d’un pilonnage permanent, ils vont trouver la faille à la 65e minute par un essai transformé. Les 10 dernières minutes seront plus équilibrées. Aussillon, qui démontre que sa deuxième place est loin d’être usurpée, mène toujours de trois petits points. Mais une pénalité à l’ultime seconde, à 40 mètres, permet à l’Olympique d’arracher un match nul méritoire, 13-13, grâce à la botte de l’ouvreur et capitaine Arnaud Pujol

Ce petit résumé en forme de clin d’oeil à tous les acteurs de ce match qui se sont déplacés sur des routes difficilement praticables, et qui ont fait preuve d’une belle vaillance malgré les entraînements perturbés depuis quelques semaines. Les dirigeants de Lacaune et de la Salvetat/Agout, notamment par la voix de Jean-Luc Marchand, tenaient ici à remercier chaleureusement ceux du XV du Haut Languedoc pour leur gentillesse et leur accueil. Un bel esprit sur et en dehors du terrain, et une belle solidarité entre clubs d’en bas, qui habitent haut. Le retour fut tout aussi délicat avec la tombée des premiers flocons. Bravo à tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here