L’interview décalée de… Thibaut Roussille (Trie sur Baïse, Vallée du Girou, Lannemezan, Vic Fezensac)

0

Côté terrain

Tes premiers pas sur un terrain de rugby ? Au parc des sports à Trie Sur Baïse avec Geneviève Noilhan (d’ailleurs c’est chez elle que j’ai pissé sur la moquette)

Le rituel que tu as avant un match ? Je mets toujours 3 Airwaves qui arrachent dans ma chaussette

Ton joueur préféré ? Olivier Sarraméa (originaire de Trie pour info)

Ton club préféré ? Les clubs qui gagnent ou ceux que personne n’aime. En ce moment j’aime bien le Leinster

Ton premier souvenir de rugby à la télé ? La coupe du monde 1995 avec Jonah Lomu ,et cette image magnifique de Nelson Mandela qui remet le trophée Webb Ellis à François Pienaar

20332_1372073224355_5758303_n
Pour plus d’infos, regardez le film « Invictus »

Ton meilleur souvenir rugby comme joueur ? J’en ai plusieurs, le plus récent c’est le derby Auch-Vic la saison dernière un samedi soir à 20h, un stade plein, les bandas, Jacques Brunel qui donne le coup d’envoi, etc… Malgré la défaite, on n’a rien lâché, on a envoyé du jeu c’était top. Sinon le titre de champion de France 2010 avec la Vallée du Girou et celui avec Lannemezan en 2017.

268360_2181022973894_6315986_n
Sept ans entre ces deux photos, mais deux titres de champion de France à l’arrivée

18664441_10212642473439244_800446036316910630_n

Ton pire ? Une demie finale de championnat de France en juniors avec Trie perdue face à Pezenas. Mais aussi ma blessure qui m’a éloigné des terrains pendant un an et qui m’a privé de vivre de grands moments sur le terrain avec Lannemezan en 2017

Ton plus beau geste réussi sur un terrain ? Un placage une fois en 2008. Sinon, la passe à l’envers

298141_2465890129094_1492546410_n

Ton plus beau raté ? Des placages…pleins de placages en fait !

Le coach (ou dirigeant) qui t’a marqué ? Mon père qui m’a entraîné à Trie, le duo Yves Soler et Stéphane Robert à la Vallée du Girou et Nicolas Bach à Vic Fezansac. Comme dirigeant, je dois citer Alain Mondon (ancien président Vallée du Girou), il m’a distribué quelques coups de tronches et quelques baffes, mais c’était un sacré personnage.

Le meilleur conseil qu’on t’ait donné ? De faire les passes côté gauche à l’endroit, mais ça n’a pas tellement marché.

55509682_10218117481431022_73916451588669440_n
La fameuse passe à deux rebonds

Si le rugby n’existait pas, quel sport aurais-tu fait ? Du surf, là aussi je suis trèèèès bon


Côté vestiaires

Que fais-tu la veille d’un match ? Je prépare mon sac et bichonne mes crampons pendant 2 heures.

Le(s) comique(s) de l’équipe ? Yann Tomasella, il a un tas d’anecdotes croustillantes

Le plus fêtard ? Kevin Pellegrino, il perd régulièrement ses habits, son téléphone, ses chaussures, ses papiers aussi. Mais il lui arrive de retrouver des choses dans le fossé parfois, ou dans un champ d’un joueur de Vic.

Le meilleur danseur ? Kevin Pellegrino encore, un as du Strip Tease. Ce qui explique qu’il perd aussi toutes des fringues chaque weekend !

Le plus gros mangeur ? Adrien Caubet, j’essaie de l’initier au jus de légumes détox… en vain !

Le plus râleur ? Jean Mathieu Cassagne et Adrien Caubet, lors des réveils musculaires du dimanche matin, et le physique du début de saison. Jusqu’à la fin de la saison en fait !

Le plus bagarreur ? Max De Laere : il a gâchette facile. Mais on prend la marée derrière vu qu’on est pas trop bagarreurs.

Le plus fashion ? il y a concours entre Pancho Villas et Basile Dupouy, qui met souvent des shorts et des chaussettes dépareillés. Il y a Pierre Laffargue aussi, avec son débardeur d’échauffement motifs poissons !

20746209_10209747700237888_3568036330349878447_o
Basile ci-dessus et Pancho ci-dessous, la lutte est en effet très serrée pour savoir qui est le plus fashion

26047515_1381411615320703_5799204056596557124_n

Le plus ponctuel ? Adrien Caubet, notre seconde ligne, il arrive toujours pile à l’heure,  genre 17h59 pour 18h. Mais il est souvent incompris.

Celui qui ne l’est jamais ? Dorian Bourdieu. On l’attend encore pour le début de saison, c’est dire !

Celui que tu préfères avoir dans ton équipe qu’en face ? Benoit Massaroto dit l’animal. Un troisième ligne centre de grande qualité, il jouait Crabos à Auch, un vrai leader de combat, plaqueur hors pair, pas drôle sur un terrain.

Celui qui est vraiment au-dessus ? Téo Gendre alias Mon Pailho. Il est partout sur un terrain, il ferraille comme un fou, lui il ne voit pas souvent le soleil sur un terrain. Impressionnant !

Celui qui est sponsorisé par Elastoplast ? Gauthier Torres… et je ne suis pas loin derrière. J’ai le coude en vrac, les adducteurs qui sifflent, c’est normal à mon âge non ?

46503563_10217166626060232_1131504057479856128_n
Thibaut (de dos avec le n°9) plaque à tour de bras… ou presque ! Vite de l’elasto !

Celui qui finira coach ? Hervey Coelho, pour enseigner les roulades. Il le fait déjà avec l’école de rugby.

Celui qui fait peur sous la douche ? Le seul et l’unique qui m’a marqué c’est au Gambadou, célèbre club de corpo à Toulouse. Je ne citerai pas son nom mais en tant que fidèle lecteur de RugbyAmateur, il se reconnaîtra sans aucun doute !

Celui qui utilise un gel douche, un shampoing et un après-shampoing ? Malheureusement personne, du coup, je suis le fournisseur de gel douche. Enfin Pierre Laffargue en a aussi, mais personne n’en veut, parce que c’est du premier prix bien pourri. Tandis que moi, c’est du 3 en 1 de qualité, niveau salon de coiffure Jean-Louis David.

Une anecdote mémorable ? Lors du derby Nogaro-Vic l’an passé, échauffement de merde, préparation de match compliquée, et au retour dans les vestiaires, avant de rentrer sur le terrain, les entraîneurs nous avaient préparé 22 verres d’armagnac ! Un cul-sec à la santé de l’UAV. Résultat ? On a ramené un bonus défensif inespéré !

La phrase préférée du coach ? Une seule phrase m’a marqué, elle est signée Gaël Arrandiga : “On va leur manger le foie !”

La question qu’on ne t’a pas posée ? « Quel est mon secret pour réaliser une aussi belle passe vrillée à l’envers ? »

Une conclusion ? Pour conclure, je dirais que j’ai un grand regret :c’est celui de ne pas avoir les oreilles en choux fleur, j’ai tout essayé pourtant, même mes coéquipiers y ont contribué, en vain. Plus sérieusement, je souhaiterais parler d’une cause qui me tient à cœur, le sport adapté pour les personnes en situation de handicap Psychique, et plus particulièrement du rugby que j’essaie de développer dans la région Occitanie. Je souhaiterais sensibiliser les clubs pour intégrer ces personnes et ainsi augmenter le nombre d’équipes. Je travaille actuellement sur un projet en collaboration avec le Rugby Club Auscitain pour inclure ces personnes au sein du club. Je souhaite enfin faire un coucou à tous mes joueurs que j’entraîne au quotidien, champions de France de rugby adapté en 2018 avec lesquels j’ai vécu de grandes émotions. (voir article)

61612955_2441750762720798_4021223045673779200_o
Thibaut, fier de ses troupes

Fiche d’identité

Né le 24/08/1985 à Lannemezan
Profession : Educateur Sportif auprès de personnes en situation de handicap mental
Parcours en club :1990 à 2007 Trie Sur Baïse; 2007 à 2015 Vallée du Girou; 2015 à 2018 Lannemezan; depuis 2018 à Vic Fezensac
Poste : 9 ou 10
Poids : 80 HT
Taille : 1,75 m

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here