L’interview décalée de… Maxime Arcas (Servian Boujan)

0

Biterrois de naissance, mais supporter du Stade Français. Voilà le premier paradoxe de Maxime Arcas, un demi de mêlée qui ne fait pas les choses à moitié. Après avoir écumé bon nombre de clubs dans l’Hérault, il a posé son sac à Servian Boujan l’an dernier. Le gladiator des regroupements s’est risqué à un départ au ras pour venir à bout d’une interview décalée sans filtre. Et avec un bonus vidéo qui pourrait même l’aider à intégrer les Princes de l’amour. C’est tout le mal que l’on peut lui souhaiter. En plus de belles retrouvailles avec ses coéquipiers après la lecture de ce grand moment…

maxime arcas (8)
L’apollon de l’Hérault

Côté privé 

Ton surnom ? Arcas

On te confond avec : Julien Tanti, des Marseillais à la télé-réalité… et puis à cause d’une petite vidéo que j’ai faite aussi je crois bien

81796814_145660430197081_7105692854843867136_n

Ta musique du moment : “Ne revient pas” De Gradur

Ton film préféré : Gladiator, le meilleur film de tous les temps

Ton acteur préféré : Russell Crowe, logique

gladiator 2 1024
Le poing de bonus

Mon actrice préférée : Anna Polina elle joue tellement bien… non plus sérieusement Natalie Portman

les plus belles stars du x anna polina dvd
Maxime aime bien se faire coffrer

En dehors du rugby, mon sportif préféré : Roger Federer !

Ton meilleur selfie avec une personnalité : avec le DJ Fisher, celui qui a fait losing it, au El Row à Barcelone

Ton héros dans la vie réelle ou fiction : mon père, ce bon vieux José chauve

L’émission que tu regardes le plus : avant j’aurais dit la télé-réalité, je m’y voyais dedans, mais je me suis un peu calmé. Maintenant, je suis plus Netflix

L’endroit que tu aimerais faire connaître : la capitale, Béziers ! Mais Servian c’est vraiment pas mal aussi, on se tape des bonnes barres

Mon passe-temps favori : la sieste, souvent, quand je rentre de ma tournée. La muscu aussi.

Un fou rire mémorable : je rigole tout le temps donc c’est dur d’en sortir un du lot, mais cette année le grand Gregory Sauvant qui a sauté dans une nappe phréatique sur une aire d’autoroute, c’était le fou rire garanti

Ta plus grosse honte : avoir raté une fois le bac… ou le permis. 2 fois !

Ta première cuite : juste avant mes 18 ans, j’étais tellement démoli que je disais que j’étais en couple avec ma mère

maxime arcas (3)
Scotché au sol

Une phobie : les requins, depuis tout petit. Au point de ne pas me baigner ! Maintenant j’y vais… mais je suis pas rassuré

Si tu gagnes au loto : acheter plusieurs maisons un peu partout en France, pour commencer

Plat préféré : lasagnes maison, incomparable

Dessert préféré : je suis pas trop dessert mais je dirais gâteau chocolat noisette. Même si le Best seller c’est une petite cogne

Si tu dois partager un repas avec 3 personnalités : Jean Dujardin, Patrick Sébastien et Vincent Mosacto, ça devrait le faire au niveau ambiance je pense.

Mon secret drague : je ne pense pas en avoir, mais je dirais la tchatche et ma magnifique danse des épaules. Il me faut un ou deux mètres autour de moi, et parfois, ça fait mouche

maxime arcas (1)
Photo “volley” de la danse des épaules

Le petit nom à ma chère et tendre : koala ou petite véto, parce qu’elle est vétérinaire

Cadeau pour Noël ou anniversaire : si on m’offre un bien immobilier, j’accepte bien volontiers

Côté terrain

maxime arcas (7)
La vista et la passe laser

Premiers pas au rugby : aux cheminots de Béziers (Ascb), cheminot à la vie à la mort

Rituel d’avant match : je bois du synthol, ça m’invente du courage un peu

Ton joueur préféré : Barrett, le 10, il sait tout faire

1308227299001_5991153867001_5991152478001 vs
Après la défaite contre le XV de le rose en coupe du monde, il faut aussi supporter une robe fleurie. Mais la star des All Blacks garde le sourire (photo icon sports)

Ton club préféré : le Stade Français. J’aime le rose et les éclairs, je me suis pris d’amour pour cette équipe, on souffre un peu à les soutenir parfois, mais bon, ils redressent la barre.

Premier souvenir télé de rugby : Celui qui me marque toujours c’est la demi-finale France-Angleterre en 2003 où Wilko a tout démonté

Meilleur souvenir rugby : marquer un triplé avec Capestang contre les Rives d’Orb

Le pire : une défaite en demi-finale contre ces mêmes Rives d’orb

Ton plus beau geste réussi : en junior, un cadrage débordement dans l’en-but, alors qu’un mec me fonçait dessus. J’aurais dû aplatir, et puis, je sais pas ce qu’il m’a pris.

maxime arcas (9)
maxime arcas (9)

Plus gros raté : des beaux en-avants sous des chandelles, ça m’a coûté cher, puisque j’ai été élu cagolin. Le vendredi, j’en prends pas une !

Le Coach qui m’a marqué : Philippe Gallard ! On faisait des cocottes à 15 et on prenait des coups de bâton dans le dos s’il n’était pas droit

gallard 11c2367 forum des boterrois
Gare à Gallard (©forum des biterrois)

Le meilleur conseil qu’on t’ai donné : “donne tout sur le terrain pour, à la fin du match, n’avoir rien à regretter”

Quel sport pratiquerais-tu si le rugby n’existait pas : la danse ! Vu le talent que j’ai, je pense que j’ai un fort potentiel…
Côté vestiaires
maxime arcas (6)
Le groupe vit bien cette saison, premier de poule à mi parcours. Ca sent la qualif et plus peut-être (photo club)

Que fais-tu la veille de match : soirée avec des potes, ou un petit tour dans les bars, ou netflix aussi, en fonction de mon humeur.

Le comique de l’équipe : Gregory Sauvant… et moi. Mais Greg, c’est vraiment quelqu’un. Je vous le dis, il faut un Greg Sauvant dans son équipe

49750978_10218475561100094_3901193982654283776_n
Greg “Elie Kakou” Sauvant

Le plus fétard : Mael Boularne, il est bon que lorsqu’il bringue la veille de match

Meilleur danseur : Jacquouille, notre soigneur, c’est vraiment quelque chose à voir. Dès qu’il entend de la musique, il est parti !

Plus gros mangeur : Kérian Marc, pilier, imbattable. Il aime bien manger… pardon, se goinfrer !

Plus râleur : Benjamin Saumade !  et Pierrot Cabrol, il quitte l’entraînement des fois, et nous menace de ne pas… faire la 3ème mi-temps le dimanche ! On rigole bien dans ce cas-là.

Plus bagarreur : Christophe Flammant, arrière. Il n’est pas le dernier et ne se démonte pas. A l’inverse, on me dit dans l’oreillette que certains adversaires ne jouent plus à cause de lui.

Le plus fashion : William Palao, il devrait faire mannequin

Le plus ponctuel : Thibault De Carvalho, il arrive 20 minutes avant le début de l’entraînement

Celui qui ne l’est pas : Guillaume Paletta. J’en profite, Guillaume, tu me dois beaucoup d’argent pour les retards aux entraînements, j’oublie pas

Celui que tu préfères avoir dans mon équipe que en face : soit Flammant soit Kérian
32222416_2053441454928961_6711750057793683456_o
Mister Flammant, le parrain

Celui qui est vraiment au dessus : Avarguez, il fait 2m du coup ça nous aide en touche, et puis il a une super épaule pour se reposer

Celui qui est sponsorisé par élastoplast : Thibault De Carvalho (TDC), il nous fait des straps dignes de Sergio Parisse

14102772_10210273475931117_8174100690401973488_o
Elasto man

Finira coach : Léandre Billaud, il a la prestance et l’aura

50910808_10218493528308371_8007362178543779840_o
Sous les couleurs leucatoises, Léandre a aussi fière allure

Qui fait peur sous la douche : Mister Sauvant, il compare toutes les piches de toute façon.

Gel douche, shampoing et tout : William, il a tout. Après je suis pas mal, j’ai eu une fleur de douche. Au début on se moquait de moi, maintenant, un peu moins.

Une anecdote : l’entraîneur Anthony Cortes qui l’an dernier, est arrivé avec un pull Gucci du Perthus, c’est resté et c’est devenu son surnom.

La phrase préférée du coach : “ils étaient pas invités eux”

La question qu’on ne t’a pas posé : pourquoi je suis devenu trésorier de l’amicale ? parce que j’organise les repas et que j’encaisse… pour mieux dépenser !

Une conclusion : On est peut-être pas les meilleurs, mais qu’est ce qu’on rigole.
maxime arcas (2)
Maxime dans le grand bain de l’interview décalée

Fiche d’identité

Né le 21 novembre 1994 à Béziers

Profession : Facteur

Parcours en club : Cheminots de poussin à minimes, ASBH de minimes à Reichel, Agde (ROA) une année de Reichel, Cers-Portiragnes (Espc) 2 ans de senior, Capestang (Avenir Blanc Bleu) 1 an de senior, et Servian, depuis deux ans.

Poste : demi de mêlée… mais je peux jouer tous les postes derrières

Poids : 80kg Taille : 1m80


Bonus

La vidéo – casting pour les Princes de l’Amour

 

 

 

 

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de