Insolite (vidéos) : Capvern, cap vers un inoubliable voyage à Toulouse

0

Il y a des déplacements plus inoubliables que d’autres, pour tout un tas de raisons. Celui que Capvern (2ème série Occitanie) a vécu ce dimanche, en restera un, assurément, et peut être même LE déplacement de la saison…

Les Haut-Pyrénéens défiaient le Toulouse Rugby Club, club du centre de la ville rose. Et justement le chauffeur du bus ne connaissait visiblement pas bien les rues toulousaines. Déjà passablement en retard sur l’horaire prévu, le bus est passé devant le tribunal, devant le jardin des plantes, avant de couper par la Place St Etienne, bien connue des Toulousains pour ne pas être la plus large pour manœuvrer en voiture…pensez donc avec un bus de plus de 13 mètres ! Bloqué, ce dernier a dû se résoudre à faire une marche arrière obligatoire. La police, présente sur place est venue faire la circulation. Car des voitures normalement stationnées, gênaient aussi la périlleuse manœuvre. Les propriétaires de ces véhicules ont sûrement dû se poser des questions en les retrouvant positionnées différemment le lendemain. Les joueurs de Capvern se sont mobilisés pour soulever et déplacer ces « obstacles » à quatre roues. Le chauffeur de bus a malgré tout touché un panneau de direction devant, et un plot en béton derrière. Pas besoin de faire un constat donc, à part celui que l’horloge tournait et qu’il fallait se dépêcher…

272794763_3216915875198841_2795596468899367029_n

272581105_2361920693945041_8480305975325012468_n

272188025_433224848509676_2071254904258075_n
ça, c’est fait !

 

gorugbyfr

Le retard accumulé pousse les dirigeants de la ville thermale à demander à leurs homologues du TRC de décaler le début de la rencontre à 15h30. Demande gentiment acceptée, mais l’arbitre, a précisé malgré tout, que l’équipe devait être sur le terrain, prête à jouer, à 15h30 précises. Sans quoi, c’était forfait inévitable. Les Capvernois ont anticipé leur arrivée tardive, et se sont changés dans le bus, qui arrivera finalement à l’entrée du stade à… 15h27 !

Pas le temps de discuter, les joueurs courent sans réfléchir les 500 mètres qui séparent le parking du terrain. Un footing accéléré en guise d’échauffement pour éviter d’être déclaré forfait pour quelques malheureuses petites secondes. Le forfait et la défaite 25-0 étaient évitées de justesse, après cette course imprévue, celle pour la qualification aux phases finales pouvait commencer.

Côté terrain justement, le match sera accroché jusqu’au bout, et au… terme d’un combat acharné, Capvern-les bains s’imposera finalement 14-21. Chacun se souviendra donc de ce périple rocambolesque et de cette arrivée mouvementée, le tout sans oublier de faire le selfie d’usage pour votre média préféré…

272631892_953599268897522_1160714321755208264_n
Un selfie réalisé au « car » de tour, un peu flou, mais les Capvernois sont excusés

Le belle histoire ne s’arrête pas en si bon chemin. Non, il était dit que ce voyage réserverait encore quelques surprises. Comme ce feu de circulation « empégué » plein fer, au point d’en briser une vitre latérale. Le maffré du weekend était bien cet infortuné chauffeur à qui nous envoyons toute notre sympathie. Le trajet Toulouse-Capvern s’est quand même déroulé sans encombre ensuite, dans la joie, et le froid aussi forcément. Merci à Arnaud pour sa contribution à ce beau récit « inside ». A m’en donné, le rugby amateur, c’est ça aussi…

272441236_1113029169536116_3463194243002982728_n

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here