Honneur – TUC : carton plein face à LUZECH

0

LE CONTEXTE
Après une première parte de saison décevante, le Toulouse Université Club se retrouve à la lutte pour le maintien en play down. Après une première victoire encourageante à Ramonville avec le bonus offensif en poche, les hommes de Roger Rousselot recevaient dimanche leur concurrent direct pour la première place. Luzech a en effet remporté ses deux oppositions contre Ramonville et Tarascon et s’est ainsi placé dans la meilleure position possible en venant à Alain-Coulon. Cependant, les Lotois sont bien les outsiders de cette rencontre et ils devront vendre chèrement leur peau s’ils souhaitent ne serait-ce qu’obtenir le bonus défensif.

LE MATCH
De la tête, des épaules et même des jambes. Le TUC aura dominé cette rencontre de bout en bout face à des Luzechois qui n’auront cependant pas démérité. La vitesse aura été le maitre-mot du match. Des huit essais de la rencontre, six ont été inscrits après de jolies courses qui ont pris les défenses de vitesse. Et si les Lotois ont ouvert la marque dès la deuxième minute, ils n’auront pas fait long feu car Marque aura rapidement trouvé les siennes le long de la ligne de touche qu’il a remontée sur 30 mètres pour aplatir entre les poteaux (7-3). Autant le dire tout de suite : le buteur toulousain du jour, Roca n’aura échoué qu’une seule fois au pied sur pénalité, à cause d’une “taupe” qui a complètement écrasé sa frappe. Qu’à cela ne tienne, l’arrière y est aussi allé de son essai sur une belle ouverture de son ailier Rousselot qui pique un ballon intelligemment avant toute intervention de la défense. Campant dans le camp adverse pendant un bon moment, les Toulousains obtiennent finalement une touche à la 27e minute à cinq mètres de la ligne fatidique et, en deux temps de jeu seulement, Clauzon s’extirpe puissamment du pack pour marquer (24-9). Mais peu avant la pause, Luzech qui s’était contenté de quelques pénalités jusque-là, pique le TUC alors que les deux équipes sont à 14. C’est le capitaine Rinié qui tente de réveiller ses coéquipiers en échappant à la vigilance des trois-quarts adverses (24-16).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here