Honneur (Play-off) – Tout bonus pour Rieumes face à Saint-Girons

0

La tribune Christian Vivies était copieusement garnie de Rieumois et d’Ariégeois, impatients d’assister à l’opposition de deux cadors de l’Honneur. Et il ne fallait pas arriver en retard. Après deux minutes de jeu, Rieumes ouvre le score par une pénalité de Duroueix (3-0). Beaucoup d’intensité en ce début de rencontre, les hommes de Jérome Vivies et Stéphane Bohn envahissent le camp de Saint-Girons. Qui, sous la pression, se dégage au pied, mais se fait contrer. Le ballon roule dans l’en-but, et c’est Thomas, en vieux briscard de pilier qu’il est, qui aplatit. Duroueix transforme, 10 à 0 après 5 minutes de jeu seulement. Côté ariégeois, on ne gamberge pas, et on se remet vite de cette entame compliquée. Les hommes de Lionel Heymans réagissent en envoyant du jeu. Rieumes se met à la faute et Thomas reçoit un carton blanc. Conséquence immédiate, suite à un ballon porté au pied des poteaux, les joueurs du Couserans marquent l’essai qui permet à Dissegna de transformer (10-7 à la 7ème). Le jeu s’équilibre, les deux équipes au profil similaire, font vivre le ballon. Mais pas que. Le jeu s’emballe et une altercation entre Heymans (Saint-Girons) et Lannes (Rieumes) se solde par un carton jaune pour chacun. Saint-Girons reprend le cours du match et pousse. Dissegna concrétise par une pénalité (10-10). A la 30ème minute, Lannes revenu de ses 10 mn au frigo, accélère, prend tout le monde de vitesse, et, grâce à un petit par-dessus astucieux, qu’il récupère lui-même, marque un essai de toute beauté (17-10). Saint-Girons reviendra juste avant la pause grâce à un joli drop claqué par Dissegna (17-13). La pause est la bienvenue pour tout le monde.

La seconde période repart avec les même intentions de chaque côté, mais avec un peu moins d’intensité. Le rythme infernal des quarante premières minutes a laissé des traces. Mais Lannes, encore lui, va prouver qu’il a d’excellentes jambes et refait son numéro de la première période. Il inscrit son deuxième essai personnel que Duroueix transforme (22-13, à la 45ème). Quelques instants plus tard, Audouy, d’une course féline, vient griffer l’en-but d’Ariègeois débordés (29-13). Ces derniers ne vont jamais baisser les bras pour autant. Poussant même Rieumes à la faute, dont une sera sanctionnée d’un nouveau carton blanc, adressé à Mbark, puis un autre à Viallard (60ème). A 13 contre 15, les Rieumois vont faire le dos rond et n’encaisseront pas le moindre point. Au contraire, Imbaud va convertir une pénalité à un quart d’heure du terme (32-13). Le score ne bougera plus. Il fallait un vainqueur dans cette rencontre et Rieumes fait la bonne opération du jour avec un bonus offensif au passage. Mais quand le rugby est pratiqué de la sorte, c’est ce sport qui en sort réellement victorieux. Bravo à tous les acteurs, dont Monsieur Jérémy Lovembruck, arbitre à la très bonne attitude. Les réactions:

Lionel Heymans (entraîneur Saint-Girons) :
L’entame est catastrophique, on est mené de dix points au bout de quatre minutes et on court après tout le match pour rattraper ce score. Rieumes était mieux organisé que nous, ils ne se sont pas trop consommés dans les rucks, contrairement à nous. Ils ont été bien meilleurs que nous défensivement et collectivement, il nous manquait quelques éléments certes, mais cela n’explique pas tout. On a du mal à faire du collectif à cause du temps, on manque de repères sur des situations défensives, il faut se remettre au boulot. Félicitations à Rieumes qui a proposé un beau rugby.

Vincent Condom (président Saint-Girons):
On a vu une belle équipe de Rieumes, on a pris une fessée. Nous avons fait une bonne première mi-temps, puis nous avons baissé de rythme en seconde période et automatiquement, il y avait plus d’espaces derrière. C’est un match de très bon niveau, nous avons manqué quelques occasions, j’espère que le match retour sera plus favorable pour nous, mais il nous reste du travail à accomplir .

Jérôme Vivies (entraîneur Rieumes):
Il fallait se reprendre par rapport à notre match perdu contre le TUC. Il fallait que l’on soit plus rigoureux défensivement. Saint-Girons n’a pas fini premier de poule par hasard. Nous avons marqué rapidement, ce qui nous a facilité la tâche, on pensait avoir fait le plus dur, mais on connaît cette équipe pour ces vertus. Et ils sont revenus au score deux fois. On a su être efficace ensuite. Continuons dans cette voie.

Patrick Cadours (président de Rieumes):
Il y a eu davantage d’ingrédients que dimanche dernier. Nous sommes dans le même état d’esprit depuis le début de saison, il était important de gagner contre Saint-Girons qui nous avait battu deux fois. Nous allons aborder les prochaines rencontres avec plus de sérénité, nous avons un calendrier favorable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here