Honneur : La Saudrune, quatre points précieux contre Saint-Sulpice-sur-Tarn

0

Round d’observation entre les deux équipes après le coup d’envoi. Beaucoup de fautes de mains dans les dix premières minutes freinent un peu le jeu. La Saudrune se fait pénaliser en premier, mais Carayon, le buteur de Saint-Sulpice trouve le poteau. Cependant, les protégés de Thierry Saint-Romas (coach de La Saudrune) se mettent souvent à la faute et récoltent un carton blanc. Soncourt sort dix minutes et Carayon en profite pour ouvrir le score. Ce qui a le don de réveiller les locaux, qui envahissent le camp tarnais. Après un bon travail des avants Lasseube, face aux perches, tente et réussit le drop (3-3). Dans la foulée, les assauts se multiplient, la défense résiste, jusqu’au sixième temps de jeu et une brèche dans la défense qui envoie Roure derrière la ligne (8/3). Saint-Sulpice tente bien de réagir à son tour, et finit mieux la première période. Mais manque de réalisme. Au contraire de La Saudrune qui concrétise une action et une pénalité offerte à Thoumin (11-3).

La Saudrune réaliste, Saint-Sulpice craque

A l’image de la météo du jour, la reprise se passe en douceur. Le jeu se cantonne au milieu du terrain avec beaucoup de percussions. Pas de doute, c’est le défi physique et le jeu au ras qui seront privilégiés. Il faudra attendre le dernier quart d’heure pour assister à du mouvement sur le terrain et au panneau d’affichage. Saint-Sulpice pousse pour revenir dans le bonus défensif. Mais les hommes de Benoît Guillochon sentaient-ils que le match leur échappait, commettaient de grosses fautes et étaient ogiquement sanctionnées d’un carton jaune pour Tonon, puis d’un carton rouge pour Hamda, et d’un autre carton rouge pour B. Reynes. Sur l’une de ces innombrables fautes, Thoumin en profitait pour parachevait le score et ajoutait trois points. 14-3 score final. Le potentiel des deux équipes est incontestable. La Saudrune, avant un délicat déplacement à Moissac, fait la bonne affaire, et reprend la quatrième place provisoirement. Mais il faudra sans doute compter sur Saint-Sulpice dans cette dernière ligne droite disputée. Saint-Orens, qui recevra les Tarnais dimanche prochain, est prévenu.

Par Beud Spencer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here