Home A la Une Nos tops de l’année 2018

Nos tops de l’année 2018

0

Dans quelques heures, nous bouclerons une nouvelle année. L’occasion pour nous de faire les tops de 2018.

  • Le VII féminin du Lille Métropole Rugby Club Villeneuvois

Eliminées à XV en demi-finale de Top 8 par le Stade Toulousain, les féminines du LMRC Villeneuve d’Ascq ont su vite se remobiliser pour écrire une ligne de plus dans le palmarès du club. A Béziers, Alexandra Pertus et sa bande ont survolé la compétition et se sont imposées en finale face au Stade Rennais 22 à 07, le dernier titre d’une génération dorée

Les filles du LMRC Villeneuve d’Ascq championnes de France.
Les photos des finales nationales avec les filles du LMRC Villeneuve d’Ascq.

lmrcv VII
Capture d’écran à partir du live de la page Facebook de la Fédération française de rugby.
  • Olympique Marcquois Rugby 

Quelle année 2018 ! L’OMR a réalisé une première saison en Fédérale 2 rondement menée avec un maintien acquis bien avant la fin du championnat. L’équipe fanion a terminé à la neuvième place du classement. Mieux, son équipe réserve a fini à la quatrième place se qualifiant pour les phases finales. Hélas, elle a été éliminée dès le premier tour par le PUC.
Ensuite, que dire de la deuxième partie de l’année civile. Époustouflant. Grâce à un recrutement ciblé et intelligent, Marcq-en-Baroeul a enfilé le costume d’ogre ou de patron de la division. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 11 victoires, 61 essais, 459 points marqués en onze rencontres.

marcq A
L’équipe fanion de Marcq-en-Baroeul s’est largement imposée en Bretagne.
  • Amicale Club Soissons

La place de Soissons dans nos tops peut surprendre. On le conçoit. Mais sans un effectif abondant, l’ACS a réalisé une deuxième saison en Fédérale 3 des plus intelligentes. En ciblant les matchs importants pour son maintien, les Soissonnais se sont offerts l’opportunité de rêver jusqu’à la dernière journée. Et grâce à une nette victoire à domicile sur le Rugby Union Dunkerque Littoral, le club de l’Aisne s’est maintenu au niveau national.

  • Rugby Club Roubaix

Quelle riche année pour le club roubaisien d’Henri Neirynck. Les venues de Wilkinson, Dusautoir et Guirado, le reportage de Terrain Favorable, le bouclier Honneur, une accession en Fédérale 3, les émotions ont été fortes du côté du RCR. Au terme d’une finale haletante contre Lille, le Rugby Club Roubaix a obtenu son retour en Fédérale 3. Les Nordistes ont eu la chance d’accueillir trois grands joueurs de notre sport pour un documentaire qui leur est dédié. Une exposition du club qui a mis toute la région sous les projecteurs rugbystiques.
Côté sportif, Roubaix a même réussi son entrée en F3. Pas encore sauvé, les hommes de Yann Defives sont tout de même bien classés pour se maintenir.

Dusautoir, Guirado et Wilkinson aux finales territoriales.

30709940_10156274445823620_1451224846083031040_n
Jonny Wilkinson aura décidément soulevé tous les trophées de sa riche carrière.
  • Rugby Club Valenciennois

Dernier top de l’année 2018, le RC Valenciennes. Tout simplement parce que le club du Hainaut a incarné en mars/avril la beauté des phases finales de notre sport. Alors, c’est injuste pour l’équipe qui est régulière toute la saison et qui finit première. Nous sommes d’accord. Mais le parfum des phases finales, c’est spécial et fantastique. A l’image du Castres Olympique, le RCV a empoché le dernier billet pour les demi-finales de Promotion Honneur, a gagné ses deux demi-finales face à Flesselles pour finalement triompher en finale de Tourcoing, premier de la saison régulière.

Mi-tops / mi-flops : Club Léo Lagrange Armentières

On ne pouvait pas ne pas mettre le CLL Armentières dans les tops. Car leur saison 2017-2018 en Fédérale 3 a été exceptionnelle et restera gravée dans l’histoire du club. Pour les 50 ans du CLLA, les hommes de Philippe Dumoulein se sont qualifiés pour les phases finales du championnat de France. Alors certes, ils n’ont pas réalisé l’exploit d’éliminer Châteauroux en barrages mais cela méritait d’être souligné.

Autres tops : Bailleul, Lens, Lille B, Rethel, Thiérache et Valenciennes B également champion des Flandres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here