Ce Arras se bat avec ses armes et son coeur

0
293
F2 Arras   Chartres (11.03.18) par Arnaud Bajeux 1
F2 Arras Chartres (11.03.18) par Arnaud Bajeux

18ème journée, seizième défaites pour le Rugby Club Arras et la quatorzième sans point. Problématique pour obtenir le maintien mais l’essentiel est peut-être plus loin…

Il y a des saisons qui sont longues où les défaites s’enchaînent. Puis les équipes se déchirent et certains clubs implosent. Le Rugby Club Arras vit une nouvelle saison galère. Dimanche face au sixième, Chartres, le RCA s’est incliné sans bonus. “Le sentiment est mitigé. Encore une fois, on ne prend pas un point”, introduit l’entraîneur David Baville. “On a les occasions pour scorer. On rate cinq points au pied dont la dernière transformation du bonus. Un essai nous est refusé et on rate un ou deux temps forts.” L’amertume est dans le son de la voix du coach et ça se comprend. Arras est toujours dans la zone rouge, ne trouve pas le remède de la victoire, hormis Domont. Et lorsqu’on suit cette équipe que par les résultats, il est clair que le RC Arras n’est plus invité en Fédérale 2, avant-dernière attaque et plus mauvaise défense du championnat.

Des motifs d’espoir pour l’avenir

Au rugby, on dit que seule la vérité du terrain compte. Ce week-end, face à un adversaire beaucoup mieux préparé, ce n’est pas un avant-dernier qui s’est dressé face à Chartres. Les Atrébates ont livré une très grosse prestation et cette fois pendant 80 minutes. “Quand je vois d’où on part avec 15 joueurs à l’entraînement le 25 août. Qu’aujourd’hui, quasiment tous les dimanches, nous alignons deux équipes de 22 joueurs, je vois l’engagement et l’envie des garçons, je les félicite car ils ne lâchent rien” se réjouit David Baville. Avec un groupe quasiment rempli de joueurs du club, le RCA a tenu tête. “On a affronté une équipe professionnelle. Des joueurs qui s’entraînent cinq fois par semaine alors que nous, on se limite à deux pour que les mecs puissent récupérer au maximum car tous les dimanches, aucun joueur n’est épargné. Tout le monde est sur le pont. Là, après le match, l’adversaire fait encore du physique. Ce club a un budget d’1,4 million d’euros. Pourtant, on a rivalisé”, souligne l’entraîneur. A quatre matchs de la fin de saison, le Rugby Club Arras est dans une situation critique sportivement mais a encore montré qu’avec son état d’esprit, il était prêt à combattre jusqu’au bout et ne rien lâcher.
Alors oui, Arras est toujours dans cette zone de relégation mais sur le pré, il a sa place en Fédérale 2. Cette jeune équipe a seulement besoin de temps et qu’on lui donne les moyens d’exister à cet échelon et cela n’est plus du simple ressort des joueurs ou des entraîneurs…

Rugby Club Arras 18-26 Chartres (06-12)
Deux essais pour le RCA de Legros et Boussin, une transformation et deux pénalités d’Herreros. Un carton jaune pour Berthelet.

Liens utiles :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here