Fédérales : les causeries d’après matchs

0

1/8 de finale aller

Castanet 16 – 19 Mâcon
Fabrice Delpech (manager Castanet)
C’était un vrai match de phase finale. On est mal rentré dans le match avec une absence de rigueur pendant les dix premières minutes. C’est un match de haut niveau amateur qui nécessite que l’on soit à 100% sur tout le match. L’investissement exemplaire des joueurs sur le reste du match nous a permis de rester au contact et de prétendre à la victoire. Une amélioration dans nos lancements et le même don de soi nous permet d’espérer pour le match retour.

Quentin d’Aram de Valada (troisième ligne et capitaine Castanet)
Nous sommes tombés sur une équipe de Mâcon sans surprise, très solide avec une grosse dimension physique surtout le 5 de devant. On s’est quand même bien accroché en menant 9-8 à la pause puis en inscrivant un essai pour mener 16-11. On a été un peu moins performant en touche qui est pourtant notre arme et on encaisse une pénalité de 60m dans les dernières minutes. Cependant, on va vendre chèrement notre peau, on y croit. Si on arrive à être plus patient en attaque, sans se précipiter, en les déplaçant, on est capable de les battre car on leur a imposé de belles séquences. A noter la blessure au genou de notre talonneur Charles Givone qui est un coup dur.

Vannes 13-16 Montauban
Xavier Péméja (entraîneur Montauban)
Je retiendrai que nous avons gagné et c’est toujours une bonne chose. Un premier match est très difficile. On n’a pas été assez précis. On a tombé beaucoup trop de ballons. Il faudra que l’on soit beaucoup plus concentré. On est tombé sur une bonne équipe de Vannes. C’est à nous de faire la différence. Poule 5
Nîmes 30-24 Villefranche-de-Lauragais
Julien Sidobre (entraîneur Villefranche-de-Lauragais)
C’est le schéma classique entre une équipe déjà qualifiée et une autre qui n’avait plus rien à jouer si ce n’est de rester invaincue à domicile. Bonne entame de Nîmes qui vire largement en tête à la pause 20-7. Ensuite, on met notre jeu en place et on arrive même à mener à la fin du temps réglementaire 24-23. Mais l’arbitre a laissé 8 minutes d’arrêts de jeu pendant lesquelles on encaisse un essai. La fin était un peu électrique mais on se contente de ce point de bonus, c’était un bon match de préparation. Désormais c’est Castelsarrasin qui se profile à l’horizon, nous avons deux semaines pour préparer ce match. La qualification n’est pas une fin en soi, j’espère que nous pourrons faire un bon parcours.

Poule 7
Marmande 20-3 Saverdun
Eric Mercadier (entraîneur Saverdun)
Saverdun, malgré cette défaite, restera en fédérale 2 la saison prochaine et pourra je l’espère, être pérenne à ce niveau. Car comme tout le monde le sait la première année est sûrement la plus dure. Maintenant cette fin de saison laisse un goût d’inachevé, voire de regrets. Mourir à quatre points de la qualification c’est vraiment frustrant. La défaite à la maison contre Graulhet alors que nous avions largement dominé le match, aura été sûrement le tournant de la saison, sur le plan comptable et psychologiquement. Puis en suivant, la sympathique réception de l‘lsle-Jourdain où nous perdons notre charnière pour quelque temps fût également un moment difficile à vivre. Heureusement il y a eu de grands moments de courage et d’abnégation, parfois de maîtrise, qui nous ont rempli de bonheur. Il faut en tirer les leçons pour grandir et être plus ambitieux pour les saisons à venir. Et surtout ne jamais oublier que le moindre point pris ou lâché pourra être déterminant en fin de championnat , car peu de monde se souvient de ce maul porté victorieux à la dernière seconde un triste dimanche d’hiver à Aramits, qui les a privé du bonus offensif…Quand tu sais qu’ils descendent pour 1 point, derrière nous. Maintenant le club devra sérieusement préparer la saison prochaine.

Poule 8
Anglet 60-7 Tournefeuille
Mathieu Richard (talonneur Tournefeuille)
Pour faire simple, nous faisons un début de match correct et ensuite on sombre totalement. C’est une rencontre à vite oublier, pensons à la saison prochaine désormais.

Saint-Sulpice 21-9 Orthez
Damien Dénechaud (centre Saint-Sulpice)
L’équipe d’Orthez est venue sans son équipe réserve mais avait bien préparé le match en arrivant la veille. D’ailleurs, le début de match a été à l’avantage des Béarnais. C’était un match assez fermé malgré quelques tentatives. Nous avons été bons en conquête en touche’ en fin de 1ère mi-temps nous avons une occasion d’essai suite à une percée de Roquebert sur laquelle nous inscrivons 3 points et nous permet de virer en tête à la pause 12-3 si mes souvenirs sont bons. La 2ème mi-temps fut à notre avantage avec pas mal de jeu au pied pour occuper du fait de la pluie. Orthez a essayé de relancer les ballons même depuis leur en-but, même après une pénalité manquée, mais s’est heurté à une bonne défense de notre part. En gros, c’est une victoire grâce à une bonne conquête, une grosse défense et une relative bonne gestion au pied. Orthez n’a pas donné l’impression de vouloir venir conserver la 1ère place de la poule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here