Fédérale 3 – Carmaux, la saison de la reconstruction

0

Lionel, comment s’est passée votre préparation d’avant saison ?
Nous entamons un nouveau cycle. Toute une génération de trentenaire a arrêtée cette année. L’effectif est renouvelé à 70%. Nous nous sommes entrainés tout juin, ensuite durant juillet nos préparateurs physiques ont organisés des plannings individuels de préparation. Le 3 août, les joueurs se sont retrouvés pour un programme alliant préparation physique et mise en place de l’équipe sur le terrain. Tous les joueurs étaient prêts à 60% physiquement le 10 août. Etant en plein reconstruction, il est compliqué de se faire une opinion sur chacun des joueurs. Nous avons ainsi changé nos équipes systématiquement pour chaque match de challenge. Puis nous avons petit à petit mis en place un système défensif. Pour les deux matchs contre des équipes qui jouent le haut du tableau de Fédérale 3, Balma et le FCTT, nous avons étaient dépassés sur le plan physique et le mental a été mis à rude épreuve. Deux lourdes défaites ont été encaissés mais ce challenge n’est pas notre objectif.

Quels sont les objectifs cette année ?
Cette année sera l’année de reconstruction de l’US Carmaux. L’objectif sera donc de se maintenir en Fédérale 3. L’an dernier, nous nous sommes maintenus sur tapis vert sinon nous faisions partie des équipes qui descendaient. Avec une équipe expérimentée, nous avons échappés de justesse à la descente et cette année avec un groupe jeune la tâche sera encore plus dure. Bien sur, nous sommes des compétiteurs et tous joueurs de rugby veulent se qualifier pour les phases finales. Mais le chemin à parcourir est long, ce serait beau mais nous rebâtissons avant tout un club. Cette réorganisation prendra plusieurs années et nous reportons du plus bas. Nous allons nous appuyer sur nos points forts à Carmaux, l’aspect humain de chaque joueur et essayer de bâtir une équipe soudée et volontaire. Une formation qui ne lâchera pas quand elle sera dans le dur et qui donnera tout pour ses couleurs. Autant d’arguments qui compenseront nos problèmes de mise en place, de combinaisons en touche notamment et un groupe qui se connait peu. Nous travaillerons ces secteurs toute l’année pour remplir notre objectif de maintien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here