Fédérale 2 – Saint Sulpice domine Anglet

0

Les locaux ont choisi de débuter le match face au vent. Sur un des premiers ballons joué, ils se mettent à la faute offrant à Sébastien Fauque la première pénalité de la partie. L’ancien joueur du top 14 ouvre le score des trente mètres face aux poteaux. Sur le coup de renvoi, un écran illicite des joueurs basques permet à son vis à vis, Sébastien Doussain, de répliquer (3-3). Les débats sont équilibrés jusqu’ à la 10ème minute. Après un ballon perdu par l’alignement d’Anglet, l’ailier Suberviol déchire le rideau basque sur une quarantaine de mètres, les avants au soutien enchainent avec un ballon porté qui échoue à 5 mètres de l’en-but,. Le jeu rebondit rapidement grand côté et après une belle passe sautée de Doussain, le centre Coueffe n’a plus qu’ à fixer le dernier défenseur avant d’envoyer l’ailier Carpignano aplatir en coin (10-3). Les joueurs basques réagissent mais gâchent coup sur coup deux lancers en touche, et ne profitent pas d’une une mésentente entre la charnière de U.S.S.S. L’alignement rouge et vert pose de gros soucis à Anglet. Le score évolue avec une pénalité réussie de chaque coté 13-6. Les visiteurs, coupables d’indiscipline sont réduits à 13 après un carton blanc et un carton jaune (31ème et 33ème ). Les avants de Saint Sulpice accélèrent à ce moment, pénètrent et s’effondrent dans l’ en-but mais l’arbitre de la rencontre n’accordera pas l’essai. Sur la mêlée suivante l’arbitre refusera un deuxième essai…pour revenir sur une position de hors jeu de la défense basque. L’alignement d’ Anglet étant défaillant les Saint Sulpiciens choisissent la pénal-touche et après un bon ballon capté, le centre Denechaud transperce la défense et aplatit le second essai, transformé par Sébastien Doussain 20-6 à la mi-temps.
A la reprise, les joueurs de la Lèze font preuve de fébrilité et commentent des fautes. Ils sont réduits à 14 après un sévère carton jaune infligé au troisième ligne Pecharmant pour plaquage dangereux. Bien qu’en infériorité numérique, la domination est rouge et verte et lors de leurs rares incursions dans le camp adverse les joueurs basques sont systématiquement renvoyés chez eux par un jeu au pied judicieux de Doussain, lequel inscrit une nouvelle pénalité, imité par Fauque (23-9).
Le match perd de son intensité et les esprit s’échauffent, l’arbitre voit rouge de chaque côté, le match se finira à 14 contre 14. A la 75ème minute, sur une charge ravageuse de l’arrière Roquebert va inscrire entre les poteaux le troisième essai de la partie, synonyme à ce moment de bonus offensif. Un bonus que l’U.S.S.S ne pourra conserver. Les partenaires de Sébastien Fauque, dans un sursaut d’orgueil, inscrivent à la… 81ème minute, par l’intermédiaire de l’arrière Bonnemon, l’essai qui privera le président Zuppel et ses hommes du 5ème point. Score final 30-14. Une victoire logique. La fête pouvait continuer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here