Fédérale 2 – Forfait, VILLEFRANCHE aura fait le maximum…

0

Comme beaucoup d’autres clubs, le FCV (deuxième) a fait les frais des intempéries hier matin au moment de partir sur Céret (premier) pour le compte de la troisième journée retour de la poule 5 de Fédérale 2. En effet, le transporteur n’ayant pas voulu prendre le risque d’emmener le groupe senior dans les Pyrénées Orientales, les hommes du duo Brault et Blanc ont dû rester à VIllefranche.
Joint par téléphone, NIcolas Faure, le co-président du club, nous explique la situation : ‘“Ce matin (Ndlr : hier), le transporteur et bon nombre de joueurs obligés de prendre des routes secondaires, n’ont pu se rendre au lieu de notre départ. Nous avons donc pris toutes les mesures possibles en commençant par prévenir nos amis cérétans. Le président catalan, joint plusieurs fois au téléphone, a très bien compris notre embarras d’autant que nous aurions vraiment préféré jouer ce match pour éviter les reports à des dates inconnues à ce jour. Nous avons fait les choses comme préconisées dans pareilles circonstances. Ainsi nous avons envoyé à la FFR, à Céret et l’arbitre de la rencontre, l’attestation du transporteur qui précise qu’il a pris la décision de ne pas assurer notre déplacement. Nous avons pris contact avec Monsieur Mickaël Simon, l’arbitre de la rencontre, qui nous a expliqué que la procédure était pour sa part, de se rendre sur place et de procéder au coup d’envoi du match avec les 30 minutes de retard maximales autorisées. Notre bonne foi n’est donc pas mise en cause et nous attendons maintenant la date du report.”
Ainsi, les Cérétans se sont présentés en tenue sur leur pelouse, face à un XV “rouge et blanc”… fantôme ! Même avec l’explication de l’officiel fournie aux dirigeants du FCV, tous espèrent en Lauragais que l’on ne s’achemine pas vers un match sur tapis vert mais plutôt vers une issue juste compte tenu des circonstances, à savoir un report à une date ultérieure (Ndlr : le 3 ou le 10 février). Ne dit-on pas qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ? Une affiche entre un leader et son dauphin ne peut quand même pas se jouer ailleurs que sur le rectangle vert ! En effet qui pourrait adhérer un instant à une rencontre perdue par forfait (0-25) avec, en prime, deux points de pénalité pour VIllefranche-de-Lauragais ?!.
L’histoire, bien différente toutefois, ne se répétera pas pour le FCV qui avait été amputé l’an passé on s’en souvient, de sept points face à Bon-Encontre pour une erreur administrative. Et de fait privé de qualification…

M. L. et XIII

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here