Esprit rugby : la très belle initiative pour “Mamie”

0

Elle a toujours suivi le club depuis sa création, en 1972. Un de ses fils, Louis, y est bénévole depuis de nombreuses années. Bernard, son autre fils, en a porté les couleurs, tout comme ses petits enfants. Autant dire que pour Mme Seveillac, Roques est plus qu’un club, c’est une partie de sa longue vie. Car à 91 ans (!), celle que tout le monde appelle bien affectueusement “Mamie”, est la plus fidèle des supportrices du ROC (4ème série Occitanie). Ses cris d’encouragement sont connus, et ses “Allez les petits” rappellent un certain Roger Couderc. Mais attention, il y a du caractère à revendre aussi, et les noms d’oiseaux qui ont pu fuser à l’encontre des arbitres ont amusé la galerie en son temps. Et puis, gare à ne pas s’approcher trop près de son parapluie, qu’elle ne quitte jamais pendant l’hiver. Bref, vous avez bien compris que Mamie est un sacré personnage, honorée comme il se doit par son club de toujours, dimanche dernier…

IMG_6836

Ses quatre vingt onze printemps ne lui permettent plus d’être présente pour tous les matchs, comme ce fut longtemps le cas pendant près d’un demi siècle. Mais dimanche dernier, Mamie était bien là oui, et ce, grâce à une belle initiative. Comme elle a du mal à marcher notre Mamie, Thomas, secrétaire du club, a proposé de mettre à disposition son triporteur Piaggio Apé Calessino (véhicule utilitaire iconique au style inimitable). Tout le monde a validé cette entrée motorisée pour permettre à la supportrice n°1 d’apporter le ballon du match à Mathieu, le capitaine de l’équipe, avant le coup d’envoi de la saison 2020-2021.

Dimanche, les deux équipes ont ainsi offert une très belle haie d’honneur, accompagnée d’applaudissements nourris à l’arrivée de Mamie. Son sourire et son regard se passaient de commentaires tant la fierté de la jeune nonagénaire était perceptible. Elle a eu droit à une tendre bise du capitaine, qui recevait à son tour, une petite tape amicale sur la joue. Un petit moment suspendu, tout en délicatesse, pour un coup d’envoi fictif, qui offrait une émotion bien réelle à la star du jour. “Elle n’arrêtait pas de nous remercier” précise Thomas “on voyait bien qu’elle était heureuse, et tout le monde était heureux pour elle aussi.”

Les joueurs de Roques se sont ensuite fait un devoir d’offrir à leur glorieuse aînée, une belle, mais difficile victoire contre Montans, 28 à 20. Un succès d’autant plus appréciable qu’il fait suite à une pénible mise en sommeil en 2016, puis trois saisons compliquées ponctuées de quelques rares victoires.

Mamie Yvette sait désormais que les “anciens” de l’équipe vont encadrer une équipe composée de nombreux jeunes, restés fidèles, eux aussi, aux couleurs bleues et blanches, et plus que jamais motivés. L’heure est sans doute venue pour eux, comme pour les entraîneurs et dirigeants, de profiter enfin de belles victoires et de belles émotions. Pour leur plaisir, pour celui de Mamie bien sûr… et pour le nôtre.

mamie roques
Mamie câline

120093765_1023482071426011_6393161137778785073_o

120069108_1023482208092664_6906377480504565969_o
Mamie blue
Mathieu riot notre capitaine qui se tient sur les cuisse
Mathieu Riot, mains sur les cuisses, était un capitaine doublement heureux dimanche. Avant, pendant le match (il a marqué un essai) et après. En appréciant la joie de ses jeunes partenaires. (photos club)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here