Du côté des pros : Matt Giteau et Adam Ashley-Cooper, deux génies à Hollywood

0

Il est connu pour ses facéties, mais il s’est construit un palmarès unique en son genre. Matt Giteau peut se vanter d’avoir gagné le Super 12 avec les Brumbies en 2004, le Top 14 (avec Toulon en 2014), la Top League (avec l’équipe japonaise des Suntory Sungoliath), sans oublier 3 Coupes d’Europe en 2013, 2014 et 2015, toujours avec le RCT. L’ouvreur ou centre australien vient de rajouter une ligne, après avoir soulevé le trophée de la MLR, Major League Rugby. Avec son compère de toujours : Adam Ashley-Cooper…

matt giteau (2)
Et un trophée de plus, un !

A 36 ans, il avait décidé de s’engager avec la franchise des Los Angeles Gitinis, après un passage au Japon qui s’était terminé prématurément à cause de la pandémie de Covid.

L’ex international aux 103 sélections avec les Wallabies avait alors déclaré : « « La façon dont les choses se sont terminées au Japon m’ont un peu laissé sur ma faim et j’ai pensé que prendre ma retraite uniquement en raison de mon âge était une solution de facilité. Vivre à Los Angeles, l’une des villes les plus cools du monde et partager cela avec mes enfants à un âge où ils pourront s’en souvenir, c’est top ! ».

A 38 ans, Matt Giteau a encore fait étalage de son talent sur le terrain et bien sûr en dehors, notamment avec son compère de toujours, Adam Ashley-Cooper. La saison 2021 de MLR, qui compte 12 franchises, dont une canadienne, a débuté en mars et s’est terminée ce weekend. Victorieusement donc pour notre fantasque australien qui a inscrit 15 des 31 points de son équipe face à Atlanta (victoire 31-17). Il a aussitôt publié quelques photos de sa joie, que nous avons compilé avec d’autres clichés de la côte ouest très savoureux.

A priori, le duo Giteau-Ashley-Cooper ne devrait plus rechausser les crampons, mais quelque chose nous dit que nous devrions en entendre parler quand même dans le futur. Les deux copains nous avaient régalé de leur recherche désespérée à Londres pour trouver une playstation 1 et le jeu Jonah Lomu, en pleine coupe du monde 2015. De nobles valeurs pour des gars que l’on souhaiterait toujours avoir dans son équipe. Bravo champions !

matt giteau (3)
La tête et les jambes pour les deux compères
matt giteau (5)
Boire un coup avant de raccrocher ses crampons
matt giteau (6)
Les Gitinis sous les palmiers californiens, en toute discrétion
matt giteau (1)
Petite virée entre copines
matt giteau (4)
Los Angeles et Hollywood sont indissociables

 

 

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here