1ère Série : Un trio gagnant

0

Le comité côte basque landes est vraiment bien représenté dans cette division avec trois équipes toujours en course pour le bouclier de champion de France. L’ASSM est tombé sur un coriace adversaire d’Espalion, mais le collectif landais a su faire la différence. Emak Hor n’est pas tombé dans le panneau et fait tomber Rabatens quand le RCUJ sort St André de Bizanet grâce à une grosse deuxième mi-temps… 

1ERE SERIE 16ème de finale 20/05
ST MARTIN DE SEIGNANX 30-22 ESPALION
ST ANDRE BIZANET 15-21 EMAK HOR
RABASTENS COUFFOULEU 16-27 USTARITZ/JATXOU

Olivier Serres (entraîneur d‘Ustaritz) : Après une première mi temps dominée par Rabastens, 13-03, un bon coaching à fait la différence en 2ème mi temps en réussissant à mettre un peu plus de rythme. Un tour de plus, du velour!

Cédric Larrieu (entraîneur de St Martin) : Félicitations aux garçons qui réussissent à gagner et nous permettent d‘accéder au 8ème de finale! Dans un match très dur physiquement vu la chaleur du jour et l‘équipe adverse. Nous avons pris le score et su le garder jusqu‘au coup de sifflet final. L‘équipe adverse n‘a jamais lâché prise et a réussi à chaque fois à revenir au score. Une très bonne prestation collective nous donne la victoire du jour et valide le travail de la semaine. Merci aux supporters important dans les moments difficiles de la rencontre!

Vincent Darrieumerlou (demi de mêlée de St Martin) : Après une heure de jeu où l‘on s‘est rendu coup pour coup avec 3 essais partout, on domine les 20 dernières minutes pour l‘emporter. Match très rythmé face à la belle équipe d‘Espalion. Mention spéciale à Matthieu Lavy auteur d‘un gros match! L‘aventure continue… pourvu que ça dure!

Clément Dardy (3ème ligne de St Martin) : On prend le score d‘entrée et du coup on prend l‘ascendant psychologique. Nous n‘avons pas réussi à nous mettre à l‘abri avant la 65ème. Dès qu‘on marquait, ils remarquaient en suivant… On a su rester solidaire et remettre notre jeu en place dans le dernier quart d‘heure pour gagner. Pourvu que ça dure…

Cyril Pamphile (entraîneur d‘Arcangues/Bassu) : Sur un match très tendu avec quelques provocations, on fait un gros match devant, on essaye d‘animer derrière… Un très gros match de tous les joueurs!

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here