Fédérale 1 : La première manche pour Anglet

0

Victoire d‘Anglet 21 à 13, la troisième de la saison contre Saint Jean de Luz mais c’est bien la quatrième confrontation qui sera la plus importante. Le scénario se répète avec une domination luzienne mais une efficacité angloye, rester à savoir si le SJLO trouvera enfin la clef pour inverser la tendance. De son côté, Tyrosse s’est écroulé à la Fougère 3-26 et devra vraiment se surpasser pour espérer renverser la vapeur à Blagnac la semaine prochaine…

Anglet St Jean
L’AORC a bien géré son match à domicile. (crédit : AORC)

Anthony Biscay (Capitaine d‘Anglet) : C‘est un peu nase, tu n‘as pas l‘impression de jouer des phases finales car tu gagnes mais il y a encore un match retour. Même si on a gagné 3 fois contre eux cette saison, c‘est le match de dimanche prochain qui sera le plus important. Suivant le résultat, les 3 victoires peuvent devenir anecdotiques. C‘était plus compliqué aujourd‘hui d‘attaquer que de défendre avec le ballon glissant. La solidarité, c‘est la moindre des choses à avoir quand on fait ce sport. Ça nous a souri mais ça se joue vraiment à rien comme toutes les autres rencontres contre eux. Ça serait un regret de ne pas se qualifier, non pas pour sortir Saint Jean mais juste pour continuer l‘aventure. Je pense qu‘ils sont encore favoris parce qu‘ils ont terminé second et reçoivent, on va essayer de s‘accrocher!

Eric Balhadère (Entraineur de Saint Jean de Luz) : Dimanche prochain, c‘est la deuxième mi-temps de la dernière confrontation contre Anglet. On est à 8 points, on aurait pu ramener un petit bonus mais c‘est comme ça. Au point terrain, on est à 4-0, ça se jouera dimanche prochain en espérant commander le soleil, pas de vent, 30° que l‘on voit une belle après-midi de rugby. Je préfère jouer contre une équipe proche tout simplement parce que tu ne fais pas de bus, tout le monde en parle, c‘est bien pour les familles. C‘est peut être un peu plus de stress mais pour les joueurs c‘est sympa. Si je veux rester dans le politiquement correct, je vais dire qu‘il nous manque un peu de cervelle. On a les défauts de nos qualités, les joueurs aiment jouer au ballon, c‘était difficile aujourd‘hui. En face, c‘est toujours pareil, quand tu as pratiqué le rugby, que tu en as fait ton métier pendant des années, il y a des joueurs qui pèsent énormément lors de ces rencontres et nous… on est des puceaux!

FED 1 8ème de finale aller 13/05
TYROSSE 3-26 BLAGNAC
ANGLET  21-13 ST JEAN DE LUZ

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here