Causeries d’après matchs

0

Poule 1

Laroque Belesta 23-6 Léguevin
Bertrand Cunnac (capitaine Léguevin)
Encore une défaite au goût amer, pas sur l’engagement car nous avons été très présents face à une équipe qui nous rendait beaucoup de densité physique, en revanche nous avons été défaillants en conquête. Nous avons franchi la ligne d’avantage à de nombreuses reprises mais sans jamais scorer, c’est ce qui a fait la différence entre eux et nous. En tout cas ce fut un très beau combat avec un excellent état d’esprit. Maintenant on va profiter des fêtes pour se refaire la cerise et repartir pour les trois derniers matchs qui seront capitaux.

Saint-Orens 17-12 Saint-Sulpice-sur-Tarn
Jean-Vincent Igarza (capitaine Saint-Orens)
Fidèles à nos nouveaux principes de jeu, cette victoire vient valider ces nouvelles intentions entrevues à Saint-Girons. Nous avons certes été bien contrés devant face à une équipe massive et avons égaré quelques points au pied, cependant, nous n’avons pas dérogé à cette volonté de produire du jeu et cela nous a souri. Et puis il faut être honnête, il semble que le Père Noël était au sifflet pour nous avec un arbitrage conciliant notamment en fin de match. La série de matchs qui arrive en janvier sera décisive avec notamment un déplacement à Léguevin qui déterminera certainement la qualif’. Mais avec ce nouvel état d’esprit, on semble enfin tenir le bon bout. J’en profite pour souhaiter de bonnes fêtes à tous les lecteurs de Rugby31 de la part de Saint-Orens XV.


Moissac 21-7 La Saudrune

Baptiste Lendormy (capitaine La Saudrune)
Moissac nous a pris à la gorge d’entrée. Ils étaient bien organisés devant, puissants, et en place derrière. Ils marquent un essai sur leur temps fort. En début de seconde mi-temps, ils marquent à nouveau et passent un drop. On essaye de revenir mais comme souvent, on manque un peu de lucidité. On joue plusieurs pénal’touches à 5m, mais on ne fait pas toujours les bons choix. On aurait pu marquer un essai de plus pour être dans le bonus défensif. Janvier sera un mois déterminant, on va souffler un peu et on reprendra le boulot pour corriger ces petits détails. J’ai confiance.

Poule 2

Portet 29-18 Saint-Affrique
Philippe Panabière (président Portet)
Notre groupe est étonnant. On en sent les capacités, mais il attend d’être au pied du mur pour se révéler. Notre entame est sans partage. Pendant vingt minutes, on a monopolisé le ballon. Olivier Gonzalez était en grande forme, il a enquillé trois pénalités dont une de 40m en coin, plus un drop. Son jeu au pied dans l’occupation du terrain nous a fait du bien aussi. En seconde période, Saint-Affrique est revenu avec d’autres intentions, ils ont dû se faire secouer dans les vestiaires. Et on a vu une tout autre équipe. Des enchaînements propres, un bon timing, des variations de jeu, bref toute la panoplie y est passée. A tel point qu’ils sont revenus dans le match en prenant même l’avantage 15-18. Et puis, à dix minutes de la fin, alors qu’on a une pénalité très réalisable, les joueurs tentent la pénal’touche. Lancer, saut, groupé pénétrant, et 14 bonhommes qui vont pousser pour marquer l’essai. Un choix surprenant au départ mais payant. En toute fin de match, on gère un 3 contre 1 bizarrement avec un petit coup de pied par dessus, mais gagnant aussi. On a montré notre vrai visage, j’aurais aimé qu’on le fasse plus souvent. Maintenant, il reste trois matchs dont le déplacement au TUC, le 12 janvier prochain, qui sera décisif si on veut espérer jouer les phases finales.

Saint Juéry 10-29 TUC
Vincent Boudissier (joueur TUC)
Très content d’avoir gagné bien sûr, et à l’extérieur. On a fait le boulot devant, mais cette victoire est celle des 3/4. Il y a eu pas mal de changements et depuis quelques matchs, on aligne les mêmes gars du 10 au 15. Ce qui se ressent au niveau des automatismes. On conforte notre 4ème place, même si on ne s’attendait pas forcément à ce que Saint-Affrique s’incline à Portet. Mais ça nous fera un beau match retour.

Canton d’Alban 7-14 Beaumont-de-Lomagne
Jérôme Saunal (co-entraîneur Canton d’Alban)
Il y a des regrets forcément car on fait une belle première mi-temps. On s’est retrouvé en défense et on a fait déjouer Beaumont en les mettant bien sous pression. On marque un essai mais on laisse trop de points au pied. On encaisse ensuite un essai casquette qui les remet dans le match. Dans le deuxième acte, notre adversaire a rectifié le tir avec un jeu plus restrictif. Avec des ballons portés dans le petit périmètre et une occupation au pied intéressante. En plus de cela l’arbitrage pénalise l’équipe qui défend et Beaumont a pris les points au pied. On s’est retrouvé quand même sur la défense et l’envie, ça commence petit à petit à se remettre en place. On n’est jamais satisfait d’une défaite mais il y a plus de positif que de négatif. Les conditions météo nous ont permis d’écarter le ballon ce qui nous correspond mieux. En récupérant nos blessés au fur et à mesure, il faudra passer un cap en janvier. Une fois l’équipe-type retrouvée, il faudra croire jusqu’à la fin de saison au maintien en Honneur car mathématiquement on sait que pour la qualification, c’est terminé.

Poule 3

Montréjeau 23-21 Sor Agout
Romain Galéazzi (talonneur et pilier dimanche)
Cette victoire vaut cher pour nous. C’était un très bon match, engagé, rugueux mais dans l’esprit. On marque assez rapidement un essai en contre mais Sor Agout est resté au contact avec des pénalités. On attaque bien la seconde mi-temps. On marque un bel essai après 7 ou 8 temps de jeu. Mais Sor Agout est encore revenu. A dix minutes de la fin, on menait 23-16 et ils nous marquent un essai en coin…qu’ils ne transforment pas. On a sorti les barbelés en fin de match pour tenir le score, car on était dans le dur physiquement. Cette victoire est précieuse. Pour autant, chaque match qui vient sera crucial si on veut se qualifier. On va se refaire une santé. Eric Baron, le coach fait du très bon boulot et on va attaquer la nouvelle année avec beaucoup d’envie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here