Causeries d’après matchs : séries

0

Poule 1
Caussade 22-22 La Saudrune
Florian Soncourt (joueur La Saudrune)
On était venu avec des ambitions bien sûr. Caussade, déjà condamné, a envoyé du jeu. Ce qui a donné un match très agréable, à tous les niveaux, avec 3 essais de chaque côté. On a su jouer sur nos points forts, notamment devant. On est déçu de ne pas ramener la victoire c’est évident, mais la défaite de Léguevin nous a rassuré. Et puis, on a tous passé un bon dimanche de rugby : du jeu, des essais, un très bon arbitre, et une belle équipe de Caussade, qui ne mérite sûrement pas son classement. Maintenant, il reste un match à jouer. On a tellement joué de matchs couperets : contre Saint-Orens, à Léguevin, qu’on ne va pas lâcher maintenant pour le dernier match contre Laroque.

Saint-Orens 0-24 Moissac
Jean-Vincent Igarza (capitaine Saint-Orens)
Le score est lourd. Le challenge était simple, il fallait gagner pour espérer. Les conditions de jeu étaient difficiles et le match de la réserve juste avant n’a rien arrangé… On réalise cependant une très bonne entame pendant 20 mn avec des enchaînements avants / trois-quarts de qualité mais sans tenter les pénalités qui s’offrent à nous à cause du terrain. Bien sûr, dans ces cas-là quand on ne concrétise pas…première pénal’touche pour Moissac qui aboutit à un essai transformé, nous sommes menés 0-7 à la mi-temps. Le contenu de ce premier acte était bon face à une défense de Moissac très bien organisée mais dans ce genre de match, il est dur de courir après le score. Notre production s’est un peu délitée en deuxième mi-temps à cause de la fatigue notamment. Notre manque de puissance nous a contraint à écarter beaucoup de ballons et à surjouer, on se fait contrer. C’est ainsi qu’on encaisse deux essais de 80m dans les dix dernières minutes. Nous n’avons eu que trop peu d’efficacité, on avait le sentiment de pouvoir jouer des heures sans marquer, beaucoup de jeu pour rien au final. Désormais, la messe est dite, nous partons en play-down. Soyons réalistes, on n’a que ce qu’on mérite quand on voit la semaine de préparation de ce match et le nombre de mecs à l’entraînement.

Poule 3
La Salvetat-Plaisance 16-3 Montesquieu
[Nicolas Peyrac (entraîneur La Salvetat)]b
Montesquieu a ouvert le score, puis on a fait un match plein. On rate trois pénalités en face des poteaux, mais on marque un bel essai qui part d’une touche aux 50m et qui se termine après un beau mouvement dans l’en-but. On a largement dominé tout le match, et je pense qu’on méritait de marquer plus de points. Si on gagne à Auterive, on se qualifiera. Les joueurs bossent bien et ont envie d’aller plus loin. On a fait des progrès, notamment en touche. A nous de valider tout ça dimanche prochain. On sait qu’un match compliqué nous attend à Auterive.

Mazères 9-15 Revel
Jean-Christophe Lanta, (co-entraîneur de Revel)
Nous avons recherché l’efficacité. Des valeurs sont sorties, un collectif s’est construit dans ce match joué dans une logique de phase finale. On a fait la moitié du boulot, il faut confirmer. En conquête, on est plus serein. Après, c’est sûr que nous ne sommes pas aller à Mazères pour assurer le spectacle mais pour prendre les points. Nous l’avons fait, en étant plus dans l’idée de démolir que de créer. C’est pour ça qu’avec Michel Blanc, on avait pas mal modifié derrière avec deux centres qui montent vite, très agressifs sur les plaquages. Ensuite, on a constaté que l’arbitre nous pénalisait chaque fois qu’on mettait les mains. Les gars n’ont plus fait que plaquer, tomber et se replacer. Pas facile mais c’est sur cette discipline qu’on a gagné avec un très bon axe 2-8.

Grégory Morin (talonneur de Revel)
Nous avons été des moutons aujourd’hui : si le premier s’était jeté de la falaise, on aurait tous suivi.

Montréjeau 26-9 Auterive
Eric Baron (entraîneur Montréjeau)
On gagne le match, c’était l’objectif. Mais je regrette de ne pas avoir pris le bonus offensif qui était à notre portée. J’espère qu’on ne le regrettera pas. On va jouer une finale d’accession pour monter en Honneur à Revel dimanche. On est parti de loin, le groupe a progressé, on se connaît mieux. Ce sera un match décisif pour la suite de la saison.

Francis Raze (président Auterive)
On espérait encore avant ce match, mais on commet trop d’erreurs. A l’image de notre saison. On domine devant, mais on ne concrétise pas. On pensait jouer la montée en début de saison et nous voilà en play-down. On va récupérer notre ouvreur de métier, ce qui sera un plus évident. Le match contre La Salvetat dimanche ? On ne va pas le laisser filer, même si on se projette déjà sur l’après. Poule 1
Tarascon-sur-Ariège 15- 3 L’Union
Eric Victor (entraîneur L’Union)
Même sentiment que tous les matchs à l’extérieur. On fait un bon match avec beaucoup de cœur. On est tombé face à une équipe de Tarascon techniquement meilleure que nous. On perd 15 à 3, en encaissant trois essais. On manque des plaquages, on n’arrive pas à remonter. On est coincé un peu partout, et la volonté de suffit pas. Même si on méritait un point. C’est du travail, encore, cela va payer un jour ou l’autre, il faut espérer. Il est impératif de gagner ce week-end.

Poule 2
L’Honor-de-Cos 9-6 Lisle-sur-Tarn
Mathieu Poujade (co-entraîneur Lisle-sur-Tarn)
On perd de très peu sur un terrain à la limite du praticable. Les deux équipes ont envoyé très peu de jeu. L’Honor-de-Cos nous a proposé un gros défi physique devant tout le match. Au final, on prend un bon point de bonus en défendant bien sur la ligne jusqu’à la fin du match. Nous manquons de maîtrise à certains moments, notamment en loupant deux pénalités en première mi-temps. On va quand même se satisfaire de ce point glané à l’extérieur. Au vu du match, c’est vrai que l’on aurait pu espérer beaucoup mieux. L’Honor-de-Cos n’a pas volé sa victoire et la mérite. Il y a eu beaucoup de jeu au pied et de ballons portés qui nous ont mis en difficulté. De notre côté, nous avons tombés trop de ballons à des moments clés du match. Et surtout nous passons toute la deuxième mi-temps dans notre camp à commettre des fautes et donc à être pénalisés par un buteur en face qui fait du 100%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here