Causeries d’après matchs : Fédérales

0

Poule 7
Saverdun 15-11 Aramits
Eric Mercadier (entraîneur Saverdun)
J’ ai vraiment l’ impression que notre sport marche sur la tête parfois. Qu’il y a comme un manque de respect pour le rugby amateur…Notre terrain étant impraticable, nous avons été dans l’obligation d’en trouver un autre. Et de jouer dimanche, à la même heure que l’équipe nationale , sous peine d’avoir match perdu , sans chercher à comprendre nos difficultés du moment. Donc déjà, un merci à Pamiers, nos meilleurs ennemis, de nous avoir dépannés. Mais quelle ne fut pas ma surprise en voyant que certains clubs ont eu une dérogation, ou du favoritisme peut-être. Enfin pour parler du match, ce fut sûrement un des moins aboutis de la saison, un gros manque de liant entre avants et trois-quarts. Les absences expliquent cela, l’adversaire du jour aussi, passé maître dans l’art de brouiller les cartes. Mais entre bien jouer comme contre Graulhet et perdre, et mal jouer comme dimanche et gagner je choisis la victoire. On reçoit Le Boucau, à Saverdun, j’espère. Une victoire nous relancerait complètement.

Tournefeuille 9-13 Lombez-Samatan
Mathieu Richard (talonneur Tournefeuille, expulsé à la 50e)
On avait à coeur de réaliser un bon match à domicile et montrer aux gens qui se battent pour ce club qu’on respecte ce maillot. On fait une très bonne entame avec du sérieux et de l’engagement. Un peu trop pour ma part puisque j’écope d’un carton jaune en début de rencontre. On mène 6 à 0 à la mi-temps. Nous faisons quelques fautes en début de deuxième, ce qui leur permet de revenir à hauteur puis nous repassons devant 9-6 alors que je suis expulsé directement pour un déblayage jugé trop virulent par l’arbitre…de touche. Nous prenons alors un essai en contre et sommes menés 9-13. Dans les cinq dernières minutes, on investit les 22m de Lombez. Ils sont sanctionnés six fois d’affilée après des pénal’touches sans essai de pénalité, incompréhensible ! C’était un match engagé mais correct qui ne nécessitait pas de la part de l’arbitre de sortir plus de dix cartons. Mais apparemment il était écrit que le deuxième ne devait pas perdre chez le dernier…Lombez n’a pas volé sa victoire cela dit mais cette dernière action nous donne des regrets car nous avons été plus qu’à la hauteur, nous n’avons rien à nous reprocher et l’écart au classement n’était pas si évident. Poule 12
Castelnaudary 18-16 Balma
Daniel Sibra (entraîneur Castelnaudary)
Balma est l’équipe la plus cohérente de la poule, pas la plus complète, mais une équipe qui joue juste, dans l’occupation du terrain, la gestion des temps forts et faibles, opportuniste, avec un bon jeu au pied, notamment dans le second rideau. Ceci étant dit, on a joué sur nos forces vives, sachant qu’on a été privé de compétition depuis un mois. On a mis notre jeu en place, notamment devant où on leur fait très mal. J’étais inquiet avant cette rencontre, et le score confirme que j’avais raison. Dimanche, on va retrouver nos amis de Pézenas. Un match important pour nous car si on fait un résultat là-bas, on aura les pieds au chaud.

FCTT 20-3 Muret
Thierry Ambal (entraîneur Muret)
C’est une défaite logique. le FCTT nous est supérieur, tout simplement, par l’expérience des joueurs qui composent leur équipe, par leurs gabarits aussi, on ne joue clairement pas dans la même catégorie. Malgré cela, on pouvait prétendre au bonus défensif je pense. On prend deux essais sur des ballons portés qui sont impossibles à défendre à notre niveau. Bruno Gonzalez, notre demi de mêlée se fait une fracture de la cheville, on n’avait pas besoin de ça, on pense à lui. Et puis, un mot sur l’arbitre. Un de mes joueurs reçoit un coup de tête, il réagit en adressant un coup au visage, à la joue exactement. L’arbitre ne voit que le deuxième coup, comme d’habitude. Il sort le rouge car le joueur du FCTT saignait du…cuir chevelu ! une énigme. Même Bernar Mollet et Laurent Delassus (entraîneurs du FCTT), que je connais très bien de Beaumont-de-Lomagne, étaient désolés pour moi. A notre niveau, il faut que les arbitres fassent preuve de plus de pédagogie. Mon joueur méritait le jaune, mais pas le rouge, et une suspension de plusieurs matchs à venir. Bref, on va continuer à espérer quand même, il nous reste cinq matchs pour aller chercher des points et tout gagner chez nous. A commencer par ce dimanche contre Vendres !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here