Carnet noir : le RCE pleure la disparition soudaine de son capitaine, Olivier

1

Hier matin, un chemin communal s’est effondré à Issamoulenc, en Ardèche (à une trentaine de kilomètres de Privas), provoquant la chute de deux voitures, qui roulaient dessus à ce moment-là, et ont fini dans le ravin. Il s’agissait de deux frères: Nicolas Vialle, l’aîné, 30 ans, était dans le premier véhicule, il a été hospitalisé en urgence relative, blessé au dos. Olivier, 26 ans, dans l’autre voiture, n’a pas survécu…

ACCIDENT ROUTE
Le chemin communal sur lequel a eu lieu le drame
BOULARD
(©photos Radio France Bleu Willy Moreau)

Ces deux frères habitaient une ferme accessible uniquement par ce chemin, qui pourrait avoir été fragilisé par de fortes pluies tombées récemment, selon des informations glanées par nos confrères de France Bleu. L’effondrement correspond à l’endroit un peu plus large, qui était délimité par un muret, et permettait de faire demi tour.

Le décès aussi tragique que soudain d’Olivier a plongé ses proches dans une peine indescriptible, ainsi que son club de toujours, le Rugby Club Eyrieux (promotion honneur ligue Auvergne-Rhône Alpes). Il y avait fait ses premiers pas dès l’âge de 6 ans, et avait joué dans toutes les catégories avant de porter le maillot de l’équipe fanion dès sa majorité. A 26 ans, il en était devenu un capitaine respecté sur le terrain, tout comme en dehors, y compris en troisième mi-temps. Troisième ligne centre, son poste de prédilection, il était capable de dépanner très souvent en première ligne aussi. Un joueur aussi bon que discret, avec une abnégation à toute épreuve.

124845883_676953649672945_8688371560092385535_n
De ses premiers pas à l’équipe fanion, toujours avec le maillot bleu (photos club)

123849316_1057677768013876_2384188201418930326_n

Ses coéquipiers ont rendu hommage à Boulard, son surnom, avec ce joli texte :

“Boulard, les mots nous manquent pour décrire le vide que tu vas laisser. Ton sourire, tes blagues parfois vaseuses mais qui étaient là pour redonner le sourire dans les bons comme les mauvais moments. Tu vas manquer à ta famille vers qui nos pensées sont tournées, et tu vas manquer aussi à cette famille qui est le RCE. Tes valeurs, ton engagement, ton attitude… Toujours irréprochable dans la victoire comme dans la défaite. Tu as su guider, fédérer, que ce soit au sein de l’équipe dont tu étais un pilier, Le Capitaine depuis quelques années. Mais tu étais aussi le pilier de ta famille et de tes amis. Les mots, nous ne pouvons les trouver, car c’est toi qui avais l’habitude de les dire. Toi qui étais toujours là quand il y avait besoin d’un coup de main, que ce soit pour aider, faire la fête, s’entrainer, jouer, gagner et perdre. Aujourd’hui, tu as perdu contre une route qui s’est dérobée sous toi. Toi qui ne t’es jamais dérobé sur le terrain. Le RCE, pour toi, ne se dérobera pas. Aujourd’hui, comme d’autres avant toi, tu rejoins les étoiles de l’ovalie, le RCE pleure pour toi et a une pensée pour ton frère, ta sœur, ton papa et toute ta famille.
Au revoir Boulard.”
Ses “frères de mêlée” souhaitent aider financièrement la famille d’Olivier dans cette terrible épreuve, en lançant une cagnotte en ligne. Voici le lien :
124681491_389924722368887_1781779069711472559_n
Le sourire d’Olivier a rejoint les étoiles, mais il restera dans la mémoire de tous ses amis

124712060_700886097454763_5167565454798013832_nA sa famille et tous ses proches, RugbyAmateur présente ses plus sincères condoléances.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here