Alexandre Ruiz : son message d’adieu à l’arbitrage, avant sa nouvelle vie d’entraîneur

0
Il aura marqué de son empreinte l’arbitrage français, auquel il s’est consacré pendant près de vingt ans, avec une dernière sortie épique pour le match de barrages Biarritz-Bayonne. Alors qu’il aurait pu exercer pendant de nombreuses années encore, Alexandre Ruiz range définitivement le sifflet pour embrasser une nouvelle carrière d’entraîneur au sein du Montpellier Hérault Rugby. Le Biterrois de 34 ans, n’en sera pas à son coup d’essai, puisqu’il avait déjà exercer au niveau amateur, comme à Cognac ou dernièrement à Sète, Un niveau dont il s’est toujours montré proche à la moindre occasion (voir article). Alexandre Ruiz a tenu à s’exprimer sur ce choix, et son parcours. Un besoin et une envie profonde visiblement, comme un bilan général. Voici son communiqué…
Alexandre Ruiz
Fini l’arbitrage (©photo FFR)
« Clap de fin. Ce mercredi 30 Juin 2021 sera le dernier jour. Je savais que j’allais devoir le dire et l’annoncer, mais comme souvent la presse avec ces réseaux l’a fait à ma place. Quel dommage de ne pas avoir attendu un peu et me laisser le temps de le faire comme j’avais prévu. C’était une vérité, après 19 ans de ma vie consacré à l’arbitrage dont 10 ans de haut niveau, ce fabuleux, extraordinaire, magique derby Basques 2021 entre Biarritz et Bayonne aura été mon dernier match…

En effet en parallèle de l’arbitrage, j’avais commencé très tôt l’entraînement et c’était pour moi, quand j’allais décider de la fin de ma carrière , être une suite logique. L’opportunité que m’offre le MHR, certains y verront une chance, d’autres une suite et enfin pour toujours les mêmes, une erreur. De tout cela il faut retenir à mon sens, l’envie, l’envie de passer à autre chose, l’envie de saisir cette chance, l’envie de croire en cette suite.

L’arbitrage durant 19 saisons sportives, ou tout a commencé sur un terrain de la Sauclière pour la challenge Picolo des U13 organisé par l’ASBH et qui s’est terminé en ce mois de juin sur le stade D’Aguilera, m’aura permis de faire des rencontres formidables avec certains devenus des potes et d’autres des amis ( et des mauvaises aussi…). Cela m’aura permis aussi de vivre des aventures sportives ( RWC 7’ Moscou 2013, Juniors WC Auckland 2014, JO de Rio 2016, RWC 2019 au Japon, plus de 160 matches de Top14/Prod2, 138 matches de rugby à7 en passant par les coupes d’Europe, les matches internationaux entre autre …) exceptionnelles.

206284187_10159226317747207_8325078436408902371_n
Des moments forts au sein d’une génération française exceptionnelle d’arbitres (©photo Stéphane Hamel)

209151879_10159226317297207_8941072971360802039_n

Ça m’aura permis aussi de vivre des expériences humaines toutes aussi importantes et différentes les unes que les autres. Ca m’a aussi confronté à la réalité de la vie, celle des échecs, des mauvaises rencontres, mauvaises surprises. Maintenant place à de nouveaux projets, nouveau rythme de vie pour mes enfants aussi, nouveaux challenges….

C’était 19 ans de plaisir, je la finie avec plaisir et je sais que dans cette tâche j’ai pu décevoir, énerver, rendre des gens malheureux, mais j’y aurais mis tout mon cœur et mon honnêteté. Place maintenant à cette nouvelle vie. Merci l’arbitrage. « 
alexandre ruiz à souillac en 2020
Alexandre Ruiz entraîneur adjoint en charge de la discipline au MHR, mais pas celle de la diététique, est ravi de sa décision… (photo archive séminaire à Souillac 2020)

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here