Accident : Jérôme Bayle à l’hôpital de Perpignan

0

Rassurons tout de suite ses nombreux amis croisés tout au long de son riche parcours en club (Auch, Castanet, Blagnac, Saint-Girons,…), il va de mieux en mieux, et nous a même répondu au téléphone : « Je me souviens m’être “endormi” sur le terrain et m’être réveillé à l’hôpital. L’hématome compresse la moëlle. J’ai retrouvé l’usage des mains et des bras. Ma jambe droite aussi. Mais pas encore la jambe gauche. Je n’ai pas beaucoup de force. Je dois attendre que l’hématome se résorbe pour en savoir plus ».

Le gaillard de Montesquieu tient à souligner l’extraordinaire élan de solidarité autour de lui. « Les dirigeants et les joueurs m’ont tous appelé, et viennent me voir tous les jours. Je ne passe pas une seule heure tout seul. On m’avait dit que Quillan était un club à part, et je le confirme. J’ai une ferme à Montesquieu, et les joueurs ont établi un calendrier pour y aller et aider, alors qu’ils n’y connaissent rien. Même les supporters et les arbitres m’appellent. Je n’ai pas de mots pour dire combien je suis touché. Je remercie tout le monde, y compris mes potes d’anciens clubs qui m’appellent ou m’envoient des messages qui font chaud au coeur »

Précisons aussi que le plaqueur malheureux a aussi pris des nouvelles de Jérôme. « Il m’a appelé oui. Il est désolé. Il m’a dit qu’il était dans le mouvement. J’étais relâché. On connaît tous ça, je ne lui en veux pas. D’autant qu’on a joué plusieurs fois l’un contre l’autre ». Le président d’Argelès l’a appelé également pour lui témoigner son soutien et celui de son club.

Avec un tel élan de solidarité, et une volonté de fer, nul doute que Jérôme va vite se remettre et pourra retourner au plus tôt dans le Volvestre pour y retrouver sa ferme qui lui manque beaucoup. Rugby31 lui souhaite également un très bon rétablissement.

Vous pouvez vous aussi lui laisser un message de soutien en commentaire ci-dessous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here