3ème série – TCMS, le forfait de la sagesse

0

Guillaume, pourquoi avoir déclaré forfait dimanche?
Entre les blessés et les absents, on manquait d’effectif en première ligne. il restait bien la possibilité de faire jouer des joueurs qui avaient le tampon pilier. Mais l’un est un ailier de 75kg et l’autre est troisième ligne. Nous n’avons pas voulu prendre de risque tout simplement. On allait jouer une équipe solide devant en plus, comme celle de Marssac il y a quinze jours. On ne joue pas avec l’intégrité des joueurs.

Thierry Bolo, le président, ne semblait pas d’accord avec cette décision?
Il aurait préféré que l’on joue oui, en simulant des mêlées. Même en n’étant que 16 joueurs sur la feuille de match. De toute façon, il n’était pas là quand nous avons pris notre décision vendredi soir, lors de l’entrainement.

Ce forfait est-il exceptionnel ou doit-on en attendre d’autres?
On a déclaré forfait la mort dans l’âme. Sur le plan sportif, ça soulève quelques doutes. Ce n’est jamais agréable. Mais il s’agit d’un mauvais concours de circonstances. Je me répète, on a privilégié la santé des gars. J’espère malgré tout que ça ne se renouvellera pas.

Ce forfait n’altère donc pas la motivation du groupe?
Tous les joueurs sont motivés, croyez-moi. Le fonctionnement au TCMS est un peu particulier. Le manque de moyens, de dirigeants, de personnes qui veulent s’investir, nous a poussé à créer une association l’an dernier, rattachée au club, qui s’appelle le Pack du TCMS. Victor Gajan en est le président. Concrètement, le TCMS nous met à disposition les installations sportives, et nous faisons tout le reste.

C’est ce que l’on appelle de l’autogestion non?

Exactement. On fait tout de A à Z. Les repas du vendredi, la réception du dimanche, chacun ramène les ballons, on passe la raclette après la douche, etc…Chaque joueur paye sa cotisation bien sûr, cherche un sponsor de son côté. C’est le rugby de quartier par excellence. D’ailleurs, nos quelques sponsors sont les commerçants du coin : boulanger, pizzéria, un garage…Je tiens à citer deux anciens qui nous aident beaucoup, Jean Paul et Jacquo, ils se reconnaitront.

Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour cette saison?
D’être plus soutenu peut être. Tout part de là. La vie en 3ème série n’est pas simple. J’ai connu la fédérale 2 avec Argelès Gazost et c’est un autre monde, un autre rugby. Il serait facile de se décourager. Mais les gars sont super ici. Vraiment. Tout le monde est au même niveau et c’est la passion du rugby qui nous anime. Roland Louret est un coach juste énorme, avec une philosophie, une vision de notre sport, aussi rares que magnifiques. Avec un peu plus de moyens, on y arriverait. Alors, peut être que votre article permettra d’attirer quelques bonnes volontés pour maintenir le club.

Le message est passé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here