2ème série – L’Isle-en-Dodon veut passer en première

0

Rémi, quelques mots sur ce dernier match contre le TAC dimanche dernier et cette victoire nette 20-0 ?
On était vexé de notre défaite à Labastide-Beauvoir (11-9). On voulait se relancer, se rassurer aussi. Ce match contre le TAC, on l’a bien abordé et le résultat est évidemment satisfaisant.

Vous voilà premier de la poule à trois journées de la fin, ce n’était pas forcément prévu non ?
Disons qu’on ne voulait pas avoir des ambitions qu’on ne pouvait pas assumer. Alors on a parlé de maintien pour commencer. Et puis, la saison avançant, on a parlé de qualification. Et là, il est difficile de se cacher, donc oui, on vise la montée.

Vous n’avez connu la défaite que deux fois, preuve que le groupe fonctionne bien
C’est sûr, il y a une super ambiance, une excellente entente entre les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants. On a du plaisir à se retrouver aux entraînements comme en matchs. Il n’y a pas d’équipe une ou deux, c’est un groupe uni. Maintenant, quand on regarde les résultats, certes on ne perd que deux fois, mais on gagné plusieurs fois d’un point.

Il est vrai que cette poule n’a pas toujours eu de résultats logiques tout le temps, tout du moins cohérents
Cette une poule homogène, avec des équipes difficiles à manœuvrer. Même Labarthe-sur-Lèze qui est dernier, décroché depuis longtemps, a failli nous gagner chez eux. On menait 18-3, et on finit péniblement à 18-17. Idem contre Castelginest qui est une équipe joueuse, accrocheuse. Et puis les autres équipes se tiennent, ce qui se retrouve au classement finalement. Il reste trois journées, vous recevez deux fois, la montée semble plus qu’accessible quand même ?
On reçoit Prat et Castelginest, faisons le plein à la maison et on y verra plus clair sûrement. Ce qui nous évitera un déplacement difficile à Carbonne, et de jouer une saison sur un match.

L’ambition du club ne s’arrêtera pas à la montée sûrement ?
Chaque chose en son temps. On va penser à ces trois matchs, aux blessés qui reviennent petit à petit, et il sera temps de se projeter sur le reste.

A titre personnel, tu joues pilier droit, pilier gauche, ou talonneur, quelle polyvalence !
Ca dépend des matchs et des besoins oui. Tant que je joue devant, ça me va (rires).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here