1ère série : la belle journée du TEC

0

Le président Philippe Bapt en a profité pour remettre les maillots du club à la Mairie de Toulouse, représentée par François Briançon, adjoint au maire chargé des sports, à la CMCAS (gestionnaire du parc des sports du Bazacle) en la personne de Christian Lambeye, à Paul gérant du mythique « Pub Saint-Pierre » et à Emile Ntamack représentant exceptionnellement la société voisine de NTK : Experts. La cinquantaine de convives s’est vu régaler leurs papilles par un buffet gourmet préparé par la chef Sandrine Prim, chroniqueuse sur France Bleu Toulouse de l’émission, « les cordons bleus de la Ville Rose ». Pendant qu’Emile Ntamack retrouvait un des dirigeants du TEC des années juniors stadistes : Ibrahim Naboulsi, les anciens dirigeants trinquaient avec les deux joueurs de la première équipe de 1957 présents ce dimanche.
L’école de rugby proposait un match d’ouverture avant d’accompagner les joueurs à l’entrée du terrain. La journée fut rythmée par un Boxon-Band d’une dizaine de musiciens : L’Armée du Chahut. Autour de Benat Moncayola à l’initiative de ce nouveau style de musique créé à Toulouse, ces musiciens apportent une touche de modernité au répertoire banda. Le bord de touche n’a jamais été aussi animé et le public nombreux a apprécié cette fanfare pas comme les autres. Côté terrain, les Gaziers ont fait le travail en remportant leur match sur un score fleuve, 75-5 face à une équipe du Mas-d’Azil qui a fait honneur à ses couleurs malgré 16 joueurs seulement inscrits sur la feuille de match. Une belle tranche de vie du club de rugby du centre-ville. La météo a été comme le public et l’ambiance : au rendez-vous. Si la qualification pour les phases finales paraît actée, le TEC espère encore accrocher une seconde place au classement, synonyme de montée en Promotion Honneur.

Aucun article à afficher

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here