Seilh-Fenouillet : Alain Picotto enfin debout

0
34

Début septembre, l’équipe de Seilh-Fenouillet part en stage à Gimont pour deux jours. Alors que les joueurs et le staff se dirigent vers le centre ville pour aller boire un verre, Alain Picotto, co-entraîneur au club depuis 15 ans, prend une photo du pont, sur le bord de la route. Quand soudain, il est fauché violemment par une voiture. Traumatisme crânien, fracture à la jambe et de nombreuses contusions, voilà comment le malheureux était transporté à l’Hôpital d’Auch…

alain picotto seilh
Alain Picotto, soutenu par ses proches et tout le club depuis le début, a retrouvé le chemin des stades, debout et avec le sourire.

Plus de trois mois après ce qui aurait pu être encore plus dramatique, la convalescence suit son cours. Trois mois pendant lesquels Alain est resté bloqué, assis, avec une attelle. Il nous donnait de ses nouvelles : « Mon genou est refait complètement. Ligaments, rotule, ménisque, tendon, tout ! Il reste le genou gauche maintenant, qui a souffert aussi ». En attendant de se faire opérer un nouvelle fois, il a apprécié à sa juste valeur le plaisir de se faire enlever cette précieuse attelle devenue trop envahissante. Aussi, lors de la réception de Ramonville il y a quinze jours, quelle ne fut pas la bonne surprise pour tout le club de voir le coach assister à la rencontre, debout, sur des béquilles. « Oui, ça fait du bien d’être debout, de pouvoir remarcher, et en profiter pour aller voir les potes du rugby » s’exclame-t-il. Une nouvelle étape de franchie dans ce long processus de guérison, de réparation même. La prochaine ? « Quand ça ira beaucoup mieux, je pense reprendre les entraînements en début d’année » conclut le coach. C’est tout le mal que nous lui souhaitons.

19.10.2014.7
Le fauteuil n’est plus qu’un mauvais souvenir désormais…
Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here