Reportage – Les lions de l’OM sortent leurs griffes

0
520

1993, après des années de disette, le titre de champion de France du Castres Olympique a suscité un énorme engouement populaire. Au point de donner goût à des personnes pas forcément « éduquées » au milieu rugbystique, de créer un club. Ainsi est né celui de Montredon, avec le duo Jacky Grégorat – Patrick Chaubard, aux manettes. Et puis quitte à trouver un nom, autant faire simple. Quoi de plus symbolique que de garder « Olympique ». D’autant plus qu’au football, la même année, Marseille remportait la Ligue des champions. L’histoire était en marche, autour d’une vingtaine de licenciés, un nouvel OM venait de voir le jour, aux couleurs bleues et blanches bien sûr. L’Olympique Montredonnais XV avait le feu vert des instances rugbystiques et municipales. La belle histoire s’écrit encore, mais après 25 ans, il y a du nouveau dans le club. Explications…

IMG_7672

Petit à petit, l’oiseau fait son nid, Gilbert Cros prend la présidence et restera fidèle, puisqu’il y est encore. La famille Cros est plus qu’impliquée dans l’aventure, comme les Molinié, les Roux, les Fabre, les Camp, les Combes, les Biscond et de nombreuses fratries, qui mettront le cœur à l’ouvrage, sur et en dehors du terrain.

Les entraîneurs se succèdent, Chaubard, Reichel, Boulade, Gasc, Diaz Pierrot, Jorrion, Molinier, Etienne, Diaz Albert, Hérail, Molinié, Fauroux, Avérous, Estadieu, Loubet ou Norgieux, chacun amène sa pierre à l’édifice grâce aux éducateurs des jeunes Cabanes, Grégorat Loïc, Bermond, Durand,Pierre, Viala, Flet, Pinel, Roux Nicolas, Déjean, Ginestet, Houlès, Silem, Delecouls, Bertrand,Dumont, Camp Philippe et Stéphanie et de nombreux autres.

Des dirigeants, aux secrétaires, en passant par les trésoriers, tous sont toujours dévoués, Molinié Florence et Véronique, les Cros Girls Vanessa, Virginie, Stéphanie et Monique, Corbière, Rossignol , Olivier, Durand, Dardé, Boyer ou encore Auriol.

Côté sportif, les joueurs ne cessent de progresser, s’aperçoivent de leurs possibilités, le curseur monte, les échelons aussi, un départ de 4ème série pour atteindre aujourd’hui la Promotion Honneur, assortis de 3 titres de Champion des Pyrénées (2009, 2012 et 2017) soulevés par les capitaines Fabien Roux, Cédric Jalade, Michaël Molinié et Ludovic Poumayrol. Des boucliers qui viennent couronner leur état d’esprit. Les jeunes emboîtent le pas, avec des cadets et des juniors qui ont des résultats intéressants. L’école de rugby, malgré des débuts chaotiques, flirte avec les 50 têtes brunes et blondes aujourd’hui, pour le plus grand plaisir des bénévoles au cœur gros comme ça : tels que Pasturel, Caminade ou Gayraud.

Les dirigeants sont dans l’obligation de structurer le club, afin d’évoluer à la hauteur du nombre de membres, et se dotent d’un éventail de partenaires non négligeables pour maintenir le niveau d’exigence demandé par la montée en puissance du club. Plus question de demander 10 euros par personne à la montée du bus, le tissu économique montredonnais ne demande qu’à participer, tous les acteurs du bassin se liguent, chacun à sa mesure mais aucun ne rechigne, le livret publicitaire est édité depuis déjà 8 saisons, les panneaux fleurissent autour de la main courante, le site Internet les met en valeur en contrepartie également, et point d’orgue, chaque licencié privilégie s’il le peut nos généreux donateurs.

Un rapprochement inédit

Les liens se tissent au fur et à mesure des saisons avec chacun, les valeurs véhiculées sont saines et l’entreprise s’identifie facilement au club et inversement. Parmi eux, un partenaire particulier : le Zoo des trois vallées !  Oui, le Docteur Sauveur Ferrara est devenu incontournable depuis 8 ans. Incontournable dans l’économie locale de Montredon-Labessonnié, dans la région Occitanie, mais aussi et vous l’avez compris, au sein de l’OM XV. Dans un cadre rural et paysager exceptionnel, il faut dire que ce parc répond d’abord aux objectifs de développement durable propres à la mission des parcs zoologiques : loisirs, pédagogie, conservation des espèces, sensibilisation à la biodiversité et à ses enjeux, le Zoo des Trois Vallées est un des plus vastes du Sud-Ouest de la France.

Il s’étend sur 58 hectares, abritant 1200 animaux de 140 espèces différentes. 10 hectares de plus sont en cours d’aménagement. 150 hectares de plantations sont destinés à pourvoir à leur alimentation, tout en sachant que lapins, truite ou bien perruches sont bien des résidents du coin, mais pas du zoo, eux.

Par l’intermédiaire des connaissances de M. Ferrara et du changement des lois italiennes interdisant les animaux dans les cirques, une fratrie de lions débarque dans le Tarn. Dont Yoris, différent par sa couleur, blanche, née d’une mutation génétique, qui devient l’attraction de la saison 2018, de Montredon et ses alentours.

IMG_7700 lion

Blanc, une des couleurs du club, l’occasion est trop belle pour faire parler des deux entités respectives, le rapprochement semble évident, les paroles deviennent des actes, pour finalement aboutir sur un partenariat axé sur Yoris le lion blanc, devenant le nouvel emblème et mascotte du club. Ce dernier sera imprimé désormais sur les nouveaux maillots et fera de l’OM XV un remake à la sauce rugby britannique, les Lions de Montredon. Ou Liong de Montredong, avec ou sans accent…c’est selon(g)

Le célèbre docteur et propriétaire n’oubliera de mentionner que rugby et lion étaient sans aucun doute lié car chacun peut se glorifier des mêmes caractéristiques : puissance, indispensable à chacun, endurance, sans qui on ne va pas bien loin que ce soit en compétition ou à la chasse, et esprit d’équipe : le collectif est la plus grande force de chacun puisque le lion est un des seuls félins à ne chasser qu’en groupe, à contrario du tigre par exemple. Oui, l’individualité au rugby ne suffit pas non plus….

L’OM XV sera conservé administrativement, mais le nom des Lions Montredonnais sera le plus souvent utilisé. Certes, les dirigeants et les joueurs ne rugiront pas à tout va, mais essaieront de poser leurs pattes dans le paysage actuel.

L’équipe dirigeante de l’OM d’habitude discrète craignait la (sur)médiatisation, mais séduite par l’idée, décidait de s’investir un maximum. M. Ferrara plus habitué, se montrait rassurant. Fin septembre, après l’entraînement, la totalité de l’école de rugby partageait un petit repas avant de partir en direction le zoo.

Tous les enfants de Montredon associés aux Vabrais également présents, avaient droit à une présentation du parc et de sa fonction, par M. Ferrara. Sous l’œil attentif de Marcel le chameau, l’après-midi continuait autour des fauves. Clichés et vidéos ne cessaient en compagnie de Yoris, le roi Lion du pays, gâté par la tribu bleue et blanche. M. Chamayou, maire du village, ne pouvait que s’émouvoir de la joie des enfants et le faisait chaleureusement savoir. Les parents comblés eux aussi, finiront cette journée par une visite totale du zoo. Les cadets, juniors et séniors, eux, auront l’occasion de célébrer un peu plus tard ce rapprochement, lors d’une nouvelle intervention.

Un rapprochement aussi inédit qu’original qui méritait un coup de projecteur…

En savoir plus sur le Zoo des 3 vallées

Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here