Mode : des Fils de loup so “sweat” à l’ASL

0

Dans le Lot-et-Garonne, une expression a fait son chemin. La légende raconte qu’elle a pris sa source du côté de Layrac, et qu’elle s’écrit désormais sur des vêtements. Explications… 

49838151_533165817167903_8652618501518786560_n
Anthony Quittard, influenceur départemental

Anthony Quittard, joue à l’AS Layrac, le club promu en fédérale 2 (et bien parti pour y rester) aux valeurs familiales bien connues. Le Christophe Dominici local se serait adressé un jour à un collègue en l’appelant : “fils de loup”.  Ce dernier n’était pourtant pas originaire du Gévaudan, mais chemin faisant, cette expression est restée dans les mémoires. Au point de l’entendre au stade, très couramment, au village aussi, et bien au-delà dans tout le département. Il faut dire que M. Quittard est connu comme… le loup blanc.

C’est donc tout naturellement que l’idée de créer une ligne de vêtements, estampillée des trois mots devenus légendaires, a pris corps. Alors “Quittard” faire les choses bien, autant s’adresser aux meilleurs : Sébastien et Jérôme, gérants du magasin Ô Rugby à Agen se sont exécutés, et ont livré les premiers exemplaires de sweat, cette semaine, avec un succès certain visiblement : “Ils sont partis comme des petits pains, au point de devoir en recommander de toute urgence”.

Ce buzz vestimentaire assez improbable de la collection hiver “Fils de loup”, pourrait bien se poursuivre dans quelques semaines, puisque l’on parle d’une extension de gamme pour l’été prochain avec cette fois, des t-shirts, des casquettes et même des slips de compétition. Attention, les loups de l’ASL sont dans la bergerie…

49898530_1259670860837385_5510805871015231488_o
Mickael Mula (arrière), Paul Louis Basquet (3ème ligne aile), Anthony Quittard (ailier), les nouveaux mannequins du 47 de la meute lot-et-garonnaise

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here