Inédit : coach, joueur, capitaine et arbitre…lors d’un même match

0

Entraîneur de l’équipe du Mas d’Azil, Gérard Brun a montré l’exemple à ses joueurs dimanche dernier. Tout d’abord, en se mettant sur la feuille de match, ce qu’il lui arrive régulièrement. Demi de mêlée, il est devenu capitaine en cours de match après la sortie de ce dernier. Autre coup du sort, la blessure de l’arbitre officiel du match. Et devinez qui a pris la relève ? Notre Gégé national pardi. Ses joueurs l’appelleraient le couteau suisse du Mas d’Azil…on comprend pourquoi.

gerard brun mas d'azil

Le regard posé au loin, la gestuelle et l’équilibre parfaits, oui, Gérard est toujours vert (photo club)

Et le héros du jour répond aussi, et en plus, aux interviews : « Je croyais avoir tout vu et tout fait dans ce sport, et bien non. Je suis l’entraîneur qui, par manque de joueurs, joue, qui devient capitaine pendant le match, et qui finit par arbitrer car le référé se claque. Drôle d’histoire oui, j’avoue ! »

12584236_10206726133211114_897621821_n

Le mollet a fini par lâcher tard dans la nuit.

A 39 ans, Gérard a encore de la ressource, même en 3ème mi-temps. Mais le poids des années l’a trahi sur une imitation endiablée de Michael Jakson. Il raconte l’action : « Un moonwalk sur un sol trop rugueux a eu raison de mon mollet ». Les héros sont fatigués, mais ils existent bel et bien…

Partager.

Laissez une réponse