Fédérale 3 – Le débrief

0
844

Retour sur les principales informations, les résultats, les classements et les projections des poules 11, 12 et 13 de fédérale 3, qui feront relâche ce week-end… (par Wildon)

Poule 11

Il s’en est fallu d’un quart de poil de derrière de matou pour que la Côte Vermeille réalise le coup parfait de la journée en faisant tomber Saverdun. Le coup passa si près que le chapeau tomba… ou presque. Les Ariégeois ont eu chaud, sauvent l’essentiel et notamment les quatre points de la victoire qui les maintiennent en tête du classement. Ce qu’il y a de bien avec Servian-Boujan, c’est sa régularité et sa constance en toute chose : battus trois fois d’affilée en début de championnat, les Héraultais ont gagné leurs trois matchs suivants. Bref, ils ne connaissent pas les résultats en dents de scie, mais ils ont les crocs blancs, les bougres ! Le podium n’est plus une utopie pour eux.

Revel reste bien accroché sur ce même podium après sa nette victoire sur Thuir (25-8), confirmant par là-même que leur stade est une citadelle imprenable à l’heure actuelle. Par sa victoire étriquée (17-15) sur Elne, Vendres-Lespignan fait une intéressante bascule dans le haut du classement. Dans le duel du ventre mou, Rivesaltes-Bompas a battu Pézenas (34-28) sans que cela change quoi que ce soit pour les deux formations au final. Dans l’affiche des mal-classés, Rives d’Orb a chèrement vendu sa peau mais a dû s’incliner sur la pelouse de Quillan. Comme le disait le beau François : « tout est perdu fors l’honneur » (*). Et de l’honneur, les gars de l’Orb en ont toujours. Rien n’est donc perdu…

Le match à suivre dans quinze jours : Saverdun – Revel

44996464_2133896843594647_2495402090902323200_o
Avec cette deuxième victoire, Quillan sort de la zone rouge de toute urgence (photo club)

Vendres Lespignan 17-15 Elne
Quillan 26-20 Rives d’Orb
Rivesaltes-Bompas 34-28 Pézenas
Revel 27-8 Thuir
Côte Vermeille 28-29 Saverdun
Servian Boujan 12-6 Palavas

f3 11

(*) « Tout est perdu sauf l’honneur » : phrase écrite par le roi de France François Ier à sa mère Louise de Savoie, au lendemain de la lourde défaite militaire de Pavie, le 24 février 1525.



Poule 12

Saint-Girons n’a jamais vraiment tremblé (même pas un petit peu) face à Tournon d’Agenais, renvoyant sans ménagement les Lot-et-Garonnais à leurs chères études. On pourrait en dire autant des racingmen montalbanais qui ont pris « cher » sur la pelouse de Léguevin (60-9) et dont le championnat est en train de se transformer en « saisonnus horribilis »…

Saint-Sulpice-La Pointe et Gimont ont parfaitement fait le job à l’extérieur, en l’emportant respectivement contre La Vallée du Girou et Grenade-sur-Garonne. Les deux équipes restent bien calées dans la roue du leader, à l’affût du moindre faux pas des hommes de Lionel Heymans. Superbe match, en revanche, entre Saint-Gaudens et Beaumont-de-Lomagne (celui-là même qu’on vous avait conseillé de suivre la semaine dernière, mais oui) entre deux formations qui ont proposé un très beau combat, avec des points et du suspense, pour voir la victoire finale des Saint-Gaudinois d’un tout petit point (23-22).

Le match à suivre dans quinze jours : Gimont – Saint Gaudens

vallée du girou saint sulpice 10 18 (9)
Duel de tous les instants entre la Vallée du Girou et Saint-Sulpice. Les Tarnais on eu le dernier mot malgré tout (photo JR Huc)

Saint Girons 34-3 Tournon d’Agenais
Leguevin 60-9 RC Montauban
Grenade 15-22 Gimont
Saint Gaudens 23-22 Beaumont de Lomagne
Vallée du Girou 14-16 Saint Sulpice La Pointe
Bon Encontre (exempt)

f312

 


Poule 13

Pont Long continue à dérouler sa saison comme une success story dominicale, en enchaînant une septième victoire d’affilée, Nogaro ayant fait les frais de l’excellente condition des joueurs béarnais (32-16). Derrière, seuls Auch (qui a méchamment dû s’employer pour se débarrasser d’un Condom accrocheur) et Ger-Seron-Bedeille (vainqueur sur la pelouse de Risle) semblent en mesure de tenir le rythme imposé par le leader. D’autant que les équipes qui auraient pu encore prétendre à quelque chose se sont faites surprendre par moins bien classées qu’elles, à commencer par Laruns, défait à Villeneuve-de-Marsan, ou encore Gan, battu à Aire-sur-Adour. Et tout au fond du classement, les Néracais ont montré quelque panache en battant Vic-Fezensac sur le petit score de 12-3. Mais on parie que les gars de l’Albret s’en « foutent » un peu, de cet écart. Seule la victoire est belle et on est bien d’accord avec eux. Reste à enchaîner maintenant…

Le match à suivre dans quinze jours : Nérac – Condom

condom auch
Victorieux à Condom, Auch s’accroche au rythme infernal mené par le leader invaincu, Pont Long (photo Joseph Zabala)

Nérac 12-3 Vic-Fezensac
Aire sur Adour 36-17 Gan
Villeneuve de Marsan 22-16 Laruns
Condom 14-18 Auch
Pont Long 32-16 Nogaro
Riscle 21-26 Ger Seron-Bedeille

f314
source RugbyFédéral
Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here