Fédérale 2 – Rieumes-Lourdes, entre satisfaction et regrets

0
1067

Contexte particulier pour ce match de fin d’année 2018, reporté par les Lourdais à l’époque où la FFR avait proposé aux clubs qui le souhaitaient, de ne pas se déplacer, « à cause » des Gilets jaunes. Rattrapage donc en ce premier dimanche de 2019 pour savoir qui des deux aura le mieux digéré les festivités. Sur fond de course à la qualification ce match revêtait une importance particulière car le vaincu s’il ne compromettait pas complètement ses chances (comptablement) pouvait les voir s’éloigner sérieusement. Alors après s’être très bien entraîné pendant les fêtes des deux côtés il fallait valider cet investissement le plus vite possible… (résumé et photos par GR Vin)

Ducasse porte fermée...
Porte fermée pour Ducasse…

Et les plus vite en action sont les Rieumois. Galy dès la première minute ouvre le score sur pénalité vite imité par Pouey, son homologue buteur, sanctionnant Dos Santos pas assez vite sorti d’un plaquage (3-3). Rieumes impose sa puissance avec son pack qui fait exploser son homologue. Van Der Westhuizen derrière une mêlée conquérante allonge le bras derrière la ligne, Galy transforme (10-3). Le SCR ne lâche pas sa prise, Iriart propulsé par tout le pack s’écroule dans l’en but mais l’essai n’est pas validé. Partie remise puisque c’est toujours lui qui est à la conclusion du même type de mouvement pour faire un premier break (15-3). Tout le stade pense alors que la victoire sera facile et que le bonus est en bonne voie. Sous les poteaux le capitaine visiteur tente de rameuter ses troupes « il faut mettre la main sur le ballon, ce sera plus facile, sans quoi on n’y arrivera pas ». C’est justement ce que ses coéquipiers vont arriver à faire, et du coup, conjugué à une baisse de régime des locaux qui devaient avoir besoin de souffler, Pouey par deux fois sanctionne l’indiscipline bleu et blanche et remet son équipe dans le jeu. Lourdes en écartant les ballons des points de contacts, propose pas mal de jeu et il faut toute la détermination défensive locale, à l’image d’un Monadier qui se multiplie, pour ne pas concéder plus de points. En résumé les vingt premières minutes toutes à l’avantage des Rieumois, les vingt suivantes à son adversaire.

La marée bleue
La marée bleue

A la reprise, Lourdes remet le couvert et marque une pénalité d’entrée (15-9). Le match n’est plus le même, les inquiétudes et les espoirs parcourent les tribunes bien remplies au demeurant malgré le froid polaire. Rieumes fait la loi en touche comme en mêlée, met son adversaire en difficulté, et sur un renversement de jeu, Vecchies en bord de touche force la décision et aplatit en coin pour un bol d’air…frais (20-9)! Lourdes sent que tout peut arriver et Pouey sollicite encore une fois ses trois quarts, allonge la passe, Aguerre en bout de ligne, qui s’était déjà maintes fois signalé par ses appuis et sa vitesse déborde depuis ses 22m pour plonger entre les barres (20-16). Danger donc et forcing du SCR pour maintenir la pression mais à trop vouloir jouer, on s’expose aussi. Coup de froid à Michel Billières, Galy se fait intercepter par Daleas qui fait 50m pour finir dans l’embut. Lourdes pour la première fois prend le score (20-21). Il reste un quart d’heure à jouer et tout à refaire. Rieumes sous l’impulsion des Ducasse, Naude, Beyne, André, Célaya, et consorts va mettre à mal son adversaire et bénéficier d’une pénalité. Ducasse choisit de la jouer en touche plutôt que de prendre les points au pied. S’en suit une belle séquence avec plusieurs temps de jeu devant-derrière pour balayer le terrain et finalement faire craquer la défense pyrénéenne. C’est Monadier qui marquera l’essai de la victoire transformé par Galy (27-21). Soulagement pour les uns et désillusion légitime pour les autres. Il faut maintenant penser à dimanche prochain : Rieumes ira à Casteljaloux et récupérera bon nombre d’absents (suspendus et blessés), Lourdes recevra Coarraze Nay, pour un derby sûrement bien épicé.

Les joueurs :
Les Joueurs : Au SCR Monadier replacé au centre a été énorme, Naude impressionnant de présence, Ducasse et Iriart ont toujours avancé, Solyga a beaucoup défendu, André a fait une grosse rentrée et Jaubert a parfaitement maîtrisé le match.
A Lourdes : Le 8 Paysse très tonique et très présent, l’ouvreur Pouey fin tacticien et gros buteur, Aguerre a semé la panique sur chaque ballon touché bien aidé en cela par l’arrière Monplaisi.

Anel empêche Iriart de marquer
Anel empêche Iriart de marquer

Les réactions 

Eric Mercadier (co-entraîneur SCR) : Super content mais mitigé quand même car au début je pense qu’on pouvait marquer cinq points et à la fin on a peur de perdre. On a dominé devant et eux nous ont pris sur la largeur. On a eu un trou en fin de première mi-temps et au début de l’autre, où  l’on a beaucoup subi, on a fait des fautes, du coup ils sont revenus dans le match. Lourdes est une belle équipe, ils prennent un point nous quatre, il ne faudrait pas que ce soit une déception à la fin de la saison. Quelques regrets car il y avait mieux à faire compte tenu de notre domination devant.

Fabrice Grec (Lourdes) : A la fin du match, on ne peut être que déçus. Vu leur potentiel physique, on pensait que ce serait plus dur. On a essayé de produire beaucoup de jeu mais on n’a pas été efficace près des lignes. On a deux occasions de marquer, mais on ne le fait pas et on prend un essai car on n’est pas bien redistribués sur plusieurs temps de jeu. On prend un point au final, donc on est content mais on a un peu d’amertume car on pouvait faire mieux.

Paul Jaubert N°9 SCR : On se rate un peu au début, on peut marquer deux fois plus et tuer le match. Après eux derrière, avaient un  fond du terrain très fort. Heureusement devant, nos gros nous ont sorti le match. Après derrière ils ont été impressionnant c’est la meilleure équipe dans ce secteur qu’on ai rencontré. On a eu la capacité à revenir à la fin et ça, c’est quand même bien, il y a de la maîtrise, c’est bon signe.

Jaubert l'organisateur
Jaubert l’organisateur

Mathieu Pouey N°10 FCL : C’est vrai qu’au début on a été secoué et c’était difficile. Après on a trouvé la parade en passant par nos arrières ce qui a marché On bascule devant à 10 mn de la fin. Donc là on était vraiment content et puis sur la fin on craque face la puissance de Rieumes. Finalement ils sont venus la chercher cette victoire, qui est logique. Mais on aurait pu jouer le coup mieux que ça. Heureusement qu’il y a le bonus défensif, c’est une bonne consolation.

Kevin Ducasse capitaine SCR : deux matchs deux victoires, la semaine prochaine on récupère des mecs et ce sera encore mieux. Devant on a été bons en conquête, bons en mêlée, donc on se rassure et on voit que ça marche. On s’est beaucoup entraîné pendant les fêtes et ce n’est pas pour rien. Quand il y a la victoire au final, c’est réconfortant.

Pierre Monplaisi N°15 FCL : Sur le match ce qui est bien c’est qu’on s’est bien amusés, on a produit beaucoup plus de jeu que les matchs passés. Ce qui est râlant en revanche, c’est qu’on perd de 6 points, je pensais qu’on aurait pu mieux faire. On a fait moins d’erreurs que sur d’autres matchs. Il n’y a que le résultat qui n’est pas à la hauteur de l’investissement et des efforts de l’équipe. Il nous a manqué quelques ballons en mêlée et on a pris des bras cassés. C’est des munitions qui nous ont fait défaut. Et puis en début de match on prend vite deux essais sur ballons portés, c’est difficile de refaire surface ensuite, c’est là que l’on a un peu pêché.

FICHE TECHNIQUE

Rieumes – Lourdes : 27-21 (Mi-temps :15-6)
Arbitre : M. El Khaoulani Abeljallil – Spectateurs : 500 environ

Vainqueurs : 4E Van Der Westhuizen (12) Iriart (17) Vecchies (47) Monadier (75) 2T Galy (12,75) 1P Galy (1)
Carton jaune :Sabardine (61)

Vaincus : 2E Aguerre (63) Daleas (66) 1T Pouey (63) 3P Pouey (5, 40, 41)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 10-3, 15-3, 15-6 / 15-9, 20-9, 20-16, 20-21, 27-21

Rieumes : Delhaye, Suberviol, Monadier, Dos Santos, Vecchies (o) Galy, (m) Jaubert, Van Der Westhuizen, Solyga, Beyne, Dega, Naude, Iriart, Ducasse (cap), Zuppel
Sur le banc : Celaya, Sabardines, Coffe, Andre, Bleys, Desmettre, Figeac

Lourdes : Monplaisi, Aguerre, Vaquero, Latapie, Page-Relo, (o) Pouey,(m) Anel (cap) Patsse, Duffau, Nogue, Savet, Boyer, Khoudoev, Castellot, Mauries
Sur le banc : Hiva, Irigoyen, Greyling, Caparroi, Feuillerat, Dulac, Daleas
Réserves : Rieumes Lourdes : 24 – 10

Essai Van Der Westhuizen du bout des doigts !
Essai Van Der Westhuizen du bout des doigts !
Aguerre s'est beaucoup employé
Aguerre s’est beaucoup employé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here