Fédérale 2 – Balma-FCTT, rester vivant

0
1110

A l’entame de la rencontre, on a bien senti que les joueurs du FCTT n’étaient pas venus à Balma cueillir des violettes. La météo ne s’y prêtait guère, ni la saison, mais vexés d’avoir perdu face à Millau la semaine dernière, les joueurs de Laurent Jalabert avaient sans aucun doute décidé de se passer les nerfs sur des Balmanais mal classés, mais dont on perçoit quelques progrès depuis plusieurs sorties…(par Wildon)

balma fctt 12 17 wildon (1)

Rapidement pourtant, Balma montre que les « morts » sont encore vivants, répondant présent face à la pression toulousaine. Le match s’équilibre autour de la ligne médiane, chaque équipe s’évertuant à aller occuper la moitié de terrain adverse. Cet équilibre des forces se traduit aussi par l’échec au pied des artificiers en chef, Vernezoul (Balma) et Parriel (FCTT) échouant dans leur première tentative du match. Il faut attendre la 26e minute pour voir Parriel donner les premiers points aux Toulousains (0-3). Et Balma répond de belle manière dans la foulée, avec une passe à l’anglaise de Vernezoul qui trouve Raynal côté gauche, le long de la ligne de touche, lequel récupère le cuir et s’en va marquer un essai non transformé en coin (28e, 5-3).

Surpris par la résistance locale, les coéquipiers de Loubière répliquent par un gros temps fort. Balma résiste mais le toulousain Lassalle transperce la fine ligne rouge pour aller marque son essai bonifié par Parriel (36e, 5-10). Voilà les Toulousains installés devant à la marque etl’on se dit alors que la logique semble respectée au niveau des intentions. Mais Balma ne s’en laisse pas compter et juste avant les agrumes, réduit le score par une pénalité bien ajustée de Vernezoul (39e, 8-10)

balma fctt 12 17 wildon (6)

De retour sur le pré, les Toulousains restent animés des meilleures intentions offensives et victorieuses. Hernandez passe une pénalité rapidement obtenue (43e, 8-13) et creuse un petit écart au tableau d’affichage. Bien que menés au score, les Balmanais vont mettre les joueurs du coach Jalabert sur le reculoir avec un énorme temps fort devant la ligne d’essai adverse. Généreux dans l’effort, les pensionnaires du Stade Municipal jouent à la main sans tenter de grapiller des points au pied. Le cœur a ses raisons que la Raison ignore, dit-on et les Balmanais continuent de pilonner à l’envi(e) la défense adverse. Les Toulousains résistent bien, avec une défense agressive. Trop peut être : dans son emportement, Tabeuguia effectue une cravate sur Cervelli. L’arbitre n’hésite pas : carton blanc pour le toulousain et pénalité réussie face aux barres pour Vernezoul (54e, 11-13).

C’est à l’heure de jeu que les Toulousains vont sortir de leur match en contestant systématiquement les décisions de l’homme en noir ce qui va profiter aux Rouges de Balma avec trois pénalités consécutives en trois minutes (58e, 60e et 61e, 20-13), domination au score renforcée par la sortie pour dix minutes de Balangue (75e). Le FCTT tente de se calmer mais rate un coche important quand Hernandez vendange une pénalité (63e). Les Toulousains pressent encore et dominent copieusement la partie. A la 78e minute, ils mettent en marche une cocotte monumentale. Balayant tout sur son passage, le maul toeciste s’enfonce et amène Alard en terre promise (78e, 20-18).

L’échec de la transformation d’Hernandez provoque une vive tension sur les bancs et en tribune : le ballon est-il passé entre les barres oui ou non ? L’un des deux arbitres de touche lève le drapeau, l’autre non : l’arbitre ne valide pas la tentative (ce qui n’est pas sans rappeler les mêmes faits de la semaine passée entre Castelnaudary et Mazamet, qui avaient provoqué de sérieux accrochages). Dans les arrêts de jeu, l’homme en noir sanctionne à nouveau des Toulousains poussés à la faute sur leur propre ligne. Vernezoul arrondi sa fin de match de trois points de mieux et offre une victoire aux siens (80e +4, 23-18). Balma reste vivant et bouge encore, pendant que le FCTT s’enfonce dans le doute…

balma fctt 12 17 wildon (5)


Réactions d’après match

Gérard Bouisset, entraîneur de Balma

RA : Peut-on dire avant tout que cette victoire vous permet de rester « vivants »?

GB : Ah oui, oui, oui. complètement… On est encore vivants. On sort de trois bonnes productions [Saverdun, Pamiers et FCTT] après un début calamiteux. On croit de nouveaux en nos chances, on est en train de refaire des choses. Je ne crois pas que nous ayons volé la victoire aujourd’hui. C’est le cœur qui a prévalu sur la raison, mais c’est mieux quand c’est le cœur…

RA : Ce qui vous profite dans votre victoire, c’est aussi le fait que les Toulousains aient beaucoup contesté l’arbitre à l’heure de jeu, non ?

GB : Oui, on a su les faire déjouer par le pressing mais les fautes existent bien et nous en avons profité. Mais nous avons aussi fait des fautes et on a cru que c’était terminé après leur second essai. Mais on a eu le cœur pour revenir par les pénalités. Et heureusement qu’ils ratent leur transformation ! La chance était de notre côté.

Laurent Jalabert, entraîneur du FCTT : Très remonté après le résultat et l’arbitrage, l’entraîneur toulousain n’a pas souhaité s’exprimer à l’issue de la rencontre.

balma fctt 12 17 wildon (2)


BALMA – FCTT – Championnat de France de Fédérale 2 – Poule 5

Balma Olympique – FCTT 23-18 (Mi-temps : 8-10)

Pour Balma : 1 essai de Raynal (28) et 6 pénalités de Vernezoul (39e, 54e, 58e, 60e, 61e, 80e +4)

Pour FCTT : 2 essais de Lassalle (36e) et Alard (78e), 2 pénalités de Parriel (3e) et Hernandez (43e), 1 transformation de Parriel (36e)

Balma : Esteves, Verlet, Rendour, Jubert, Todesco, Tomasi, Sanda (cap), Cervelli, Vernezoul, Cassas, Vogel, Carcano, Perrot, Raynal, Gausseran.

Remplaçants : El Kaisouni, Kazour, Makolo, Pelatan, Yzabel, Sekula, Malle.

FCTT : Raynaud, Bourmaleau, Bérail, Tabeuguia, Loubière (cap), Fadel, Rabaj, Balangue, Pessègue, Parriel, Mankuka, Bary, Lassalle, Castani-Birou, Harambillet.

Remplaçants : Flitti, Lassave, Nyatto, Perez, Torres, Hernandez, Alard.

Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here