Décès : un joueur amateur succombe à nouveau après un choc

0

Le rugby français, en deuil depuis l’été dernier après deux décès consécutifs, puis un plus récent, de Nicolas Chauvin, espoir au Stade Français, doit malheureusement rajouté une nouvelle victime à cette série noire aussi dramatique que douloureuse. Il s’agit cette fois d’un joueur évoluant du côté de Dijon, Nathan, qui avait reçu un choc avant la trêve. Après plus d’un mois à se battre, dont 10 jours passés dans le coma, le jeune homme est décédé. Une information fournie par Quentin, un de ses proches, qui a diffusé le communiqué suivant…

“Non, il n’était pas joueur de rugby professionnel, non il ne jouait pas dans un grand club mais aujourd’hui, après s’être battu pendant plus de 40 jours dont 10 dans le coma, un choc reçu lors d’un match de rugby a eu raison de lui. Il s’appelait Nathan, 23 ans et jouait simplement avec son école d’ingénieur à Dijon. 

Quelle tristesse, quel bouleversement de voir des personnes que l’on connaissait partir si jeune, à cause de notre sport, que l’on aime tant mais que nous sommes emmenés à détester.  En moins d’un an, c’est le quatrième joueur qui est victime du rugby. Et pourtant, je persiste à dire que notre sport n’est pas dangereux. Non il n’est pas dangereux, ce sport est beau, ce sport est technique mais nous se savons plus y jouer. Bien que l’affrontement soit inévitable, le défi purement physique avec des joueurs de plus en plus lourds, puissants et des schémas tactiques qui se résument à se rentrer dedans et à marquer son adversaire ont pris le dessus sur ce qui était destiné à être un sport d’évitement.

Il est grand temps que les instances de World Rugby et de la FFR se posent très rapidement les bonnes questions sur les règles à appliquer pour que le rugby redevienne le rugby, un sport où les parents veulent inscrire leurs enfants sans crainte, un sport où on ne peut plus se permettre de voir partir nos amis.

Mes pensés vont bien évidemment à ses parents, Sylvie et Didier ainsi qu’à ses frères Dorian et Lilian. Je vous embrasse, soyez fort.

Kia Kaha disent les maoris. Repose en paix Nathan.”

Non, il n’était pas joueur de rugby professionnel, non il ne jouait pas dans un grand club mais aujourd’hui, après…

Publiée par Quentin Sfez sur Dimanche 6 janvier 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here