Décalé : les maffrés du week-end

0
2646

Pas au bon endroit au bon moment, ou pas forcément en bonne position, les malchanceux du week-end sont ressortis du rectangle vert avec quelques stigmates. Voici les principales victimes, devenus le temps d’un week-end, des maffrés…

Corentin Moreno a joué de malchance dimanche. Il s’est fait plaquer par derrière avant de retomber sur son poignet, qui n’a pas tenu le choc. Résultat une doublee fracture pour le joueur du TEC, et au minimum quatre semaines de plâtre, avant d’attaquer la rééducation.

double fracture du poignet..6 semaine de plâtres pour corentin moreno

 


Lors de la rencontre opposant les Vallées d’Ax à Kercorb-Hers, Jérémy Machado s’est distingué en ouvrant l’oeil, et le bon. Il faut dire qu’il maîtrise aussi les jeux…d’arcade…

RCVAX vs kercob jérémy machado maffré

 


Yannick Ates est un joueur très motivé, il porte haut les couleurs du XV de la Bave Save. Ce week-end, contre Coeur de Lomagne, le guerrier s’est fait remarquer par deux ouvertures ponctuées de plusieurs points : 7 sur la tête, un bel essai transformé donc, et trois de plus sur l’oreille, soit un bon drop. 10 points à lui tout seul, une belle perf !

Yannick Ates cet aprem contre cœur de Lomagne 7 sur le front et 3 oreille

 


Baptiste Desor nous offre quant à lui, une grande première dans notre rubrique des maffrés du week-end : une fracture du front ! Mais oui, c’est possible. Sur un bon déblayage de son 8, le trois quart de Muret s’est offert un enfoncement du sinus frontal, qui devrait l’éloigner des terrains pendant deux mois au moins. Pour combler le trou, du ciment chirurgical, un grillage en titane, oui tout simplement de la graisse, devraient suffire. Baptiste s’était déjà blessé à la même époque l’an dernier. Peut-être une astuce pour bien préparer les fêtes de fin d’année ? On lui souhaite de revenir très vite sur… le front de l’attaque muretaine.

45095148_793383954369897_4726033226261331968_n
Omer Simpson ? Non Baptiste Desor !

baptiste desor tête à tête


Présenté hier dans nos colonnes comme une grande première, découvrez comment un des trois coachs des Monts de Lacaune s’est blessé, cinq minutes avant le coup d’envoi du match : http://rugbyamateur.fr/insolite-quand-le-coach-se-blesse-juste-avant-le-match/

IMG_57901


 

Après trois mois d’inactivité suite à une fracture du poignet, M. Pepa, grand lecteur de RugbyAmateur depuis la République Tchèque (si, si !) est de retour sur les terrain. Il a envoyé l’évolution de sa rééducation. La sécu locale prend aussi les… tchèques en blanc visiblement…

45013148_263136554343680_7825166693730091008_n

45083895_275935519930309_7715542700086263808_n

44991672_2069756249712271_888477288700575744_n
Radio gaga

En 1ère série Bourgogne-Franche Comté, Bourbon Lancy a dominé Beaume. Le jeune pilier (18 ans) récemment monté des juniors, a fait honneur au bourbon en mettant du « beaume » au couer des supporters des Bleus, par son investissement total. Sauf que pour son quatrième match avec les grands, Baptiste Villette a fini par moucher rouge, suite à un plaquage un peu haut. Un coup de Bourbon, et ça repart !

44983324_1216658955138928_857213633342472192_n


 

Nicolas, homme charnière de Gramat (46) est sorti marqué par le duel face à Lauzerte. La vaseline lui a fait un bien fou… ou pas. Qu’il se rassure, Ludo, son compère est lui aussi sorti du terrain avec du sang sur l’élasto. Mais avec le sourire. Le Lotois est gaillard, et ne fait pas dans la Gramat…urgie !

44989859_325303011535838_6474946228474871808_o

nicolas gramet

44948234_325303248202481_3384606650710097920_o

ludo de gramat

 


Et on termine par Alexandre Raynier, qui est sorti du terrain avec un front ensanglanté. Mais le prince des regroupements, des poussées et autres ballons portés, a été rapidement en charge par les bérets verts de Lombez, pour stopper l’hémorragie et la fuite de son savoir unique dans les mêlées de fédérale 2.

28102018 DSCF9274

28102018 DSC08159
(photos José Cruz)

RugbyAmateur souhaite un bon rétablissement à tous les maffrés, et les remercie de prendre leur blessure avec du recul et du second degré. 

Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here