Fédérale 1 : Les montoises reines des landes

0

Pour la 13ème journée de Fédérale 1, les filles du Stade Montois s’offrent une nouvelle victoire contre les voisines de Dax après celle du match aller, les abeilles en plus de leur première place sont les reines des landes…

SM Dax
Plus haut, plus fort, le Stade Montois a dominé son voisin de Dax. (crédit : Julien de la Torre)

Eric Guardia (entraîneur de Mont de Marsan) : Une première mi temps difficile, avec une équipe de Dax très agressive au centre du terrain, et sur les zones de rucks. Un essai de Dax sur un exploit individuel d‘une ailière et deux placages manqués de notre part! En deuxième mi temps, nous avons monopolisé le ballon, et recherché un jeu déployé afin de contourner la défense agressive au centre. Nous sommes récompensés par deux essais, sans être mis en danger. Un match qui sera, nous l‘espérons, fondateur dans l‘état d‘esprit et la solidarité.

Julie Lafargue (capitaine de Mont de Marsan) : La première mi temps nous a vu privé de ballon avec une forte agressivité des locaux. Malgré tout on tourne sur le score de 8-5 avec un essai marqué sur un ballon piqué en mêlée. La deuxième mi temps est autre chose nous avons pris le dessus petit a petit et nous les avons privé de ballon à notre tour. Les filles qui sont entrées en jeu ont énormément apporté pour finalement marquer sur une belle action collective en débordement !

Estelle Dougé (capitaine ses Pachys US Dax) : Match perdu 8-10 face à une équipe montoise qui n‘a rien lâché contrairement à nous… On va se concentrer sur notre dernier match de la saison afin d‘essayer de finir sur une bonne note.

FED 1 FEMININE J13 25/03
GAILLAC 8-7 BLAGNAC ST ORENS
PACHYS US DAX 8-10 MONT DE MARSAN
PAYS SUD TOULOUSAIN 26-0 PAU
CASTRES 0-5 STADE TOULOUSAIN

 

  FED 1 FEMININE PTS J G N P
1 MONT DE MARSAN 52 13 11 0 2
2 CASTRES 43 13 9 0 4
3 STADE TOULOUSAIN 43 13 9 1 3
4 PACHYS US DAX 33 13 6 1 6
5 BLAGNAC ST ORENS 31 13 6 0 7
6 GAILLAC 28 13 4 2 7
7 PAYS SUD TOULOUSAIN 14 13 3 0 10
8 PAU 2 13 1 0 12
Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here