Assemblée Générale Financière FFR : l’approbation des comptes votée

0
34

Délocalisée à Agen le week-end dernier, l’Assemblée Générale Financière de la FFR a réuni tout de même plus de 300 clubs au centre des Congrès lot-et-garonnais. 

Assemblee Generale Financiere FFR Mobilisation exceptionnelle des clubs_actu_fiche
Alexandre Martinez au pupitre pour présenter les comptes officiels (photo FFR)

Malgré les différents remous liés aux informations sorties récemment dans la presse (notamment la rémunération de Serge Simon la veille de ce vote) les votants ont approuvé les comptes de la FFR sur l’exercice 2017-18 : 75.06% pour, et 24,94% contre.

Alexandre Martinez, trésorier de la fédération a rappelé que l’exercice 2017-2018 se terminait sur un déficit de -7.35 millions d’euros. Il le justifiait par le changement de staff en équipe de France, l’abandon (coûteux) du projet du grand stade, et l’organisation de la coupe du monde des moins de 20 ans (en remplacement de l’Argentine au pied levé). Un déficit adopté à 82% par les votants présents, via, pour la première fois, un scrutin électronique.

Via le site de la Fédération, Bernard Laporte, président de la FFR a fait part de sa satisfaction : « Cette participation record pour une Assemblée Générale Financière est encore une preuve que la décentralisation en région de nos grands rendez-vous démocratiques est un véritable succès. Je suis également heureux de constater leur soutien en ce qui concerne la gestion financière de leur Fédération. Ce nouveau témoignage de confiance de la part de nos clubs est une grande satisfaction pour moi et je peux leur garantir que les finances de la FFR sont et resteront saines et solides. D’ailleurs les perspectives financières à venir pour le rugby français sont extrêmement prometteuses avec la reconduction de 4 partenariats historiques jusqu’en 2024, l’application de la nouvelle convention FFR/LNR et les bénéfices escomptés avec l’organisation de la Coupe du Monde 2023 en France. »

Voir l'image sur Twitter
Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here