3ème Série – Causeries et débrief d’après quarts

0
1309

Les demi-finalistes sont donc connus, et il faut noter qu’il s’agit de quatre équipes de la poule 1. Boulogne, au forceps, a tenu son rang contre une valeureuse équipe de la Save, Saint-Jean du Falga a bataillé ferme aussi pour venir à bout de Villenouvelle. Mazères a dominé Montans, et Lavernose a renversé les pronostics en écartant une équipe de Monclar méconnaissable par rapport à sa très belle saison régulière. On retrouvera donc le classico entre Mazères et Boulogne qui se joueront pour la 6ème fois en 24 mois, et un imprévu mais passionnant Saint-Jean contre Lavernose. 

Boulogne 24-12 XV de la Save

boulogne save
Boulogne a pris le dessus en fin de match sur une XV de la Save méritant

Grégory Vilaspasa (Entraineur/Joueur du XV de la Save) : « Le match a été très intense, nous avons mis beaucoup d’envie et d’engagement pour essayer de contrer Boulogne. Ils étaient très organisés en défense, en conquête. En plus de cela ils étaient expérimentés. On a dominé et bien occupé en première mi-temps mais on a manqué de réalisme et on a pas su marquer. On manque notre début de seconde mi-temps avec un essai et une pénalité encaissés. Mais on n’a pas lâché. Puis il y a eu le tournant du match à la 73ème minute. Après une mêlée, sur une course de 60 mètres, leur demi de mêlée s’en va marquer. Le match est plié, c’est difficile. Je souhaite bonne chance à cette équipe pour la suite ainsi qu’a leurs futurs adversaires. Notre saison a été trop irrégulière, dû a un grand nombre de blessés et à un manque d’implication pour certains. Nous avons tout de même construit un bonne base pour l’avenir »

Lucas Breseghello (Capitaine et 3ème ligne centre du XV de la Save) : « C’est une très belle équipe et surtout très solide devant. Elle nous a vraiment contrariée dans les sorties de balle. Là où ils ont été meilleurs que nous, c’est que dans leurs temps forts, ils ont concrétisé. Ils ont été propre derrière, mais pas je ne les ai pas trouvé exceptionnel. Après, je trouve que l’on a pas démérité. On rentre au vestiaire avec un 17-3 en notre défaveur. On voulait à tout prix aller marquer, on revient à 17-12 et après plusieurs temps de jeu, il y a une mêlée. Sur cette mêlée leur 9 nous fait une valise de 60 mètres et va aplatir dans l’en but pour sceller le score. Sur l’ensemble de la saison, c’est un peu à l’image de ce match. On manque de réalisme, on a souvent eu des occasions de tuer les matchs mais on a manqué de lucidité. Et par exemple sur ce match, Boulogne a été lucide de la 1ère à la 80ème minute. Cette année, on a laissé beaucoup de points en route. On aurait été mieux classé surement et donc on aurait pas pris Boulogne. Je dis pas qu’on aurait gagné mais bon. Puis faut pas oublier qu’on a une équipe en construction et que c’était une saison de transition. »

Stan Lombard (Capitaine et seconde ligne de Boulogne) : « On est tombé sur une belle équipe de La Save, très vaillante et bien organisée. Je me demande si ce n’est pas la meilleure opposition que l’on ait eu cette saison. Les deux équipes auraient mérité d’aller en demi-finale. Il a fallu attendre les dernières minutes pour que le dénouement soit complet sur un exploit de notre demi de mêlée avec un essai de 80 mètres. En ce qui concerne la 1/2 finale, il va falloir travailler plus sérieusement à l’entraînement. Dans les phases finales, il n’y a plus de grosses, ou de petites équipes. Tout se joue dans les détails. »

Saint-Jean-du-Falga 23 à 19 Villenouvelle

Cyril Piovesan (Entraîneur de Villenouvelle) : « C’est notre meilleur match de la saison. On avait gagné de justesse à l’aller et on avait pris une valise au retour. Ils étaient largement favoris. On y est allé sans pression puisqu’on était outsider et que l’on avait rien a perdre. Déja à Calmont il faut savoir que le terrain est en pente (1,50m de dénivelé). Donc en première mi-temps on était en bas de la pente et on a subit pendant 20 minutes dans nos 22. On a bien défendu, mais ils nous ont marqué un essai sur la densité physique juste avant la mi-temps. Cet essai nous met un coup derrière la tête. Après la mi-temps on gère bien l’occupation. Sur l’ensemble l’arbitre a été très bon même si il y a des erreurs de mon point de vue. Il y a un en-avant que tout le monde à vu mais que les arbitres officiels ont pas signalé et qui leur permet de marquer le second essai mais bon, l’arbitre peut se tromper. Enfin, bonne chance à eux pour la suite. Sur l’ensemble de la saison, on a fonctionné avec un groupe travailleur et qui n’a cessé de progresser. Même si il y a eu des matchs à rebondissement cette saison (contre le Haut Salat ou Lavernose). Il faut féliciter l’assiduité des joueurs et le soutien du public. Je suis satisfait de notre saison. »

Conrad Souply-Leroyer (Capitaine et troisième ligne de Villenouvelle) : « C’est une grosse déception par rapport à l’investissement des copains et des coachs. D’ailleurs je les remercie de m’avoir fait confiance sur un poste nouveau pour moi. Puis je remercie aussi les dirigeants et les supporters. Sur le match lui-même, on a des regrets sur des faits de jeu qui n’ont pas tourné en notre faveur. On avait bien préparé ce match et on a mis en place des consignes qui nous ont permis de géner cette belle équipe de Saint-Jean. On a fait quelques petites erreurs qui ne pardonnent pas dans un match à élimination. L’Etoile Villenouvelloise reviendra plus forte l’année prochaine. »

Philippe Prome (Président de Saint-Jean-du-Falga) : « Dès le début du match, Villenouvelle a tout donné, nous on est pas rentré dans le match tout de suite. On a gagné car on avait des deux ou trois éléments supérieurs. On a pas su jouer ce match. Chaque fois qu’ils sont rentrés dans notre camp, ils ont bien joué les coups notamment avec des pénalités. On leur offre des points aussi avec une interception. Pour la demi-finale, si on la joue comme ça, je ne la sens pas bien du tout. Les joueurs en ont pris conscience hier après-midi aussi. Je pense que ce match est un faux pas de leur part, mais ils vont se réveiller. »

Cédric Jalibert (Capitaine et ouvreur de Saint-Jean-du-Falga) : « On a eu quinze jours de coupure donc ça a été compliqué pour nous. On a fait une belle entame et on a pas concrétisé. Derrière, Villenouvelle a joué son jeu et nous a fait déjouer. On a été déficient en conquête et j’ai fais plusieurs mauvais choix à l’ouverture, donc ça a été compliqué. On marque sur deux exploits personnels et c’est ce qui nous remet dans la partie. Maintenant on est en demi-finale, mais c’était le match le plus dur pour nous car on avait la pression pour la qualification aux Championnat de France. Maintenant qu’on a gagné ce match, ça devrait aller mieux. »

Mazères 18 – 10 Montans

Pierre Portes (Président de Mazères) : « On a pu assister à un match phases finales. C’est à dire une pression supplémentaire et surtout deux clubs qui en voulaient. Le match était très serré car les deux équipes se valaient. Montans nous a posé beaucoup de problèmes car on a essayé de développer du jeu au maximum mais on s’est heurté à une défense hermétique. Notre ligne d’arrières s’est montrée très impliquée. Un peu trop gourmande et dans la précipitation mais joueuse. Maintenant, nous sommes en demi-finale avec trois autres équipes de issue notre poule. On peut donc constater que l’on avait une poule assez relevée. On va se battre sur le terrain avec les armes qu’on a. Pour un club qui a 2 ans d’existence, faire une demi-finale, c’est très joli. »

Bernard Chamayou (Président de Montans) : « On a mené tout au long du match jusqu’à la 70 ème minute par 10 à 8. Puis on prend une pénalité qui les fait passer devant 11-8. Mais à la dernière minute, on prend un essai qui creuse l’écart. On aurait pu perdre 11-8 qui, pour moi, est un score qui reflète beaucoup plus le match. Après de notre côté, on joue a 14 pendant 30 minutes avec 3 cartons jaunes donc ça n’a rien arrangé. On aurait pu gagner, c’était serré mais quand on était un de moins, ils ont attaqué de partout même si on a réussi à les contenir. A la fin, on a flanché mais sinon c’était un match très équilibré qu’on aurait pu gagner. Sur l’ensemble, on fait une bonne saison. On est promu et on est qualifié sans passer par les barrages. Tout le monde est satisfait malgré que l’aventure s’arrête là mais c’est déjà très bien. « 

Jean Puech (Entraîneur de Montans) :« C’est une déception car c’est un match qu’on peut gagner. Si on le rejoue je ne suis pas persuadé qu’on le reperde. Ce qui m’embête un peu, c’est qu’ils nous ont battu dans notre domaine autrement dit, la touche. En plus, mon capitaine qui pète les plombs (deux jaunes puis un rouge) et qui fait que l’on est désorienté. On prend un essai et on baisse les bras après. Après il ne faut pas oublier que nous avons une équipe jeune. Dans le jeu, je trouve qu’on a fait jeu égal avec eux, notamment nos trois-quarts. Défensivement, on a su rester solide. Sur les phases arrêtés on a eu que quelques ballons sur mêlées mais c’est tout. Dans l’agressivité, ils ont été meilleur que nous. C’est une très bonne équipe mais je pense qu’il y avait la place même si sur ce match ils le méritent plus que nous. Chose à prendre en compte aussi, je pense que leur poule était bien plus relevée que la notre, preuve en est avec les équipes qualifiées en demi-finale. Sur la saison, le bilan est positif car c’est un club qui monte et notre objectif était le maintien. Alors la qualification en quart de finale, c’est que du bonus. On a pu faire des très bons matchs contre les meilleures équipes de la poule comme on a pu se manquer contre celle qui semblaient un peu plus faible. Globalement, je suis très satisfait de notre saison.

Lavernose – Monclar : 22 à 13 

Eric Alamandri (Joueur de Lavernose) :« C’est historique car ça fait depuis 7 ans qu’on a pas joué de phases finales et là on est en demi-finales. Je tiens à tirer mon chapeau à un jeune joueur, Yohann Bouron, qui a repris la présidence et qui a su faire remonter le club en haut du tableau. Pour ce qui est du match, on joue un premier de poule alors qu’on est 4ème mais on arrive avec de la confiance en notre groupe. Pendant tout le match on a dominé. On fait un énorme match devant on a pris le dessus sur eux. Défensivement on a été irréprochable. Le seul essai qu’on prend c’est une interception en début de rencontre. Puis on a su les mettre à la faute. Ils sont revenus à 15 à 13 à un moment du match. Mais on est repassé par du jeu devant et on marque un essai qui scelle le match. Pour ce qui est de la demi-finale. Saint-Jean-du-Falga, pour moi c’est la plus belle équipe de la poule dans le jeu. Triple enjeu sur ce match car si on gagne, c’est une accession en 2eme Série, un accès direct en 16ème de finale du championnat de France sans barrage et le troisième : une finale à Ernest Wallon. Finir à Ernest Wallon pour moi ce serait la cerise sur le gâteau de ma carrière vu que c’est ma dernière saison. On est pas du tout favori car c’est une grosse écurie en face. »

Guillaume Raisséguier (Capitaine de Monclar) : « Pour le match d’hier on a montré beaucoup d’envie mais on est passé à travers à cause de l’indiscipline tout au long du match. On a rien laché défensivement. Le match était très rude contre un adversaire bien en place. Je pense qu’on a presque rien à se reprocher sur les 80 minutes. On a réalisé une bonne saison qui nous a permis de valider la montée en 2ème Série en terminant premier de poule »

Jean-Luc Alcoufe (Entraîneur de Monclar) : « On est tombé sur une équipe qui a du métier, solide devant, avec un gros pack, un bon ouvreur et un bon arrière. Ils ont une équipe complète et très bien organisée, ce qui leur a permis de faire le jeu. De notre côté on a une équipe beaucoup plus jeune avec des joueurs nés en 1994 ou 1995. On a été tout le temps sous pression, ils nous ont privé de ballons et ont marqué 15 points de pénalité en première mi-temps. Les matchs comme ça, ils se jouent au métier. En plus, on a fait que défendre et joué presque tout l’après-midi à quatorze. En ce qui concerne notre saison, qui aurait cru qu’on aurait fini premier de poule cette saison ? Moi en tout cas j’aurais signé tout de suite. Mais ce qu’il faut prendre en compte, c’est la classe d’écart entre la poule 1 et la notre, car on le voit bien, les quatre équipes de cette poule sont en demi-finale. Pour conclure, je suis quand même satisfait de mes joueurs. »

Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here