2ème série – Causeries et debrief

0

Poule 1

L’Union et Caraman ont offert un match plein aux nombreux spectateurs présents au bord du terrain. Et un suspense intact jusque dans les derniers instants. Bousculé par Mirepoix, puis par Caraman, L’Union affiche son caractère et sa solidarité dans les moments difficiles. Signes encourageant pour le coach Laurent Theillaud qui pourra s’appuyer sur ces valeurs au moment des phases finales. Caraman a tout de même démontré que son passage à vide du mois de novembre était un lointain et mauvais souvenir. Labarthe a sûrement enterré les derniers espoirs de maintien de Quint, quand Aussonne a préservé les siens en battant à l’arrachée la Tour du Crieu. Menant 8 à 6, les dernières minutes ont réservé un suspense insoutenable pour les supporters des deux camps. A la 78ème minute, Garcia, le buteur d’Aussone ratait une pénalité face aux perches, permettant aux arlequins de remonter le ballon dans le camp adverse. Alors que le chrono affichait la 81ème minute, la défense aussonnaise se mettait à la faute, offrant une balle de match aux ariégeois, sur la ligne des 22 mètres, légèrement excentrée à droite. Dans un silence de rigueur, le buteur de la Tour du Crieu voyait son coup de pied passer à côté des perches, permettant à Aussonne d’obtenir sa deuxième victoire de la saison. Un maintien peut se jouer sur des détails parfois. Surtout qu’au même instant, Labastide-Beauvoir tombait à domicile contre Mirepoix. Le maintien reste à l’ordre du jour donc pour l’ACLB, la Tour du Crieu, mais pas pour Eaunes a priori. Pourtant les hommes de Patrick Escudé ont fortement trébuché chez eux contre Carbonne, qui ira à Mirepoix disputer un match en retard ouvert.

nicolas mambella caraman l'union
Nicolas Mambella se fait la belle. Le centre de Caraman inscrira un doublé, mais ce sera insuffisant pour battre l’Union (photo JSC)

Réactions

Elisabeth Quevedo (coach des avants d’Aussonne) : Dès le début du match, on a su montrer beaucoup d’enthousiasme et d’agressivité saine. Les gars étaient bien dans leur match. On a rapidement pris le dessus, même si on gâche encore un peu trop d’occasions. Mais dans l’envie et le combat, on a rien lâché du début à la fin, ce qui était un peu notre pêché jusqu’à présent, on avait du mal à finir les matchs. Là, on a bien fini, même si on se fait peur à la fin, et franchement, on a vu que le travail payait, que les gars appliquaient bien les consignes. Je suis très contente de leur prestation.

Romain Garcia (talonneur et capitaine de la Tour du Crieu) : C’est un beau match dans l’ensemble, même si on s’est réveillé trop tard en seconde période et par à-coups. On se fait pénalier, même trop souvent, on a vingt pénalités contre nous, surtout dans les secteurs de la mêlée, du ruck et du contre-ruck. C’est sûr que ça ne nous favorise pas, qu’on ait eu du mal à lancer notre jeu et à développer ce qu’on voulait faire. C’est dommage.

Arnaud Keller (talonneur d’Aussone) :  On attendait cette victoire depuis un bon moment ! Un match très tendu,avec une très bonne équipe en face. Devant, on a été supérieurs à eux sur les mauls ; en mêlée ça a été très bien, un peu de mal au début sur les touches mais on s’est vite rattrapés. Après derrière, on a vu de belles combinaisons travaillées à l’entraînement. La victoire est au bout, c’est l’essentiel, ce qu’on espérait, parce qu’on ne veut pas descendre.

aussone tour du crieu
Pas d’économie d’énergie entre Aussonne et La Tour du Crieu (photo Jérémy VdC)

Pascal Dufour (entraîneur Labarthe) : Victoire avec bonus qui nous permet de reprendre un peu de confiance après la défaire de dimanche dernier. Tous nos travers ne sont pas effacés mais ce match avec 5 essais à la clé montrent que nous sommes sur la bonne voie. Ce match s’est déroulé en 3 temps, comme une valse, les 30 premières minutes pour nous où contre le vent nous avons montré de bonnes choses avec un collectif retrouvé et 3 beaux essais. Puis la fin de la première mi-temps et le premier quart d’heure de la seconde est à l’avantage de cette vaillante équipe de Quint qui nous posa des difficultés en jouant tous les ballons. Enfin le dernier temps, les 20 dernières minutes où l’on a remis la main sur le ballon pour s’assurer le gain de la partie mais ce passage à vide fut quand même difficile à gérer. Il faut également souligner que Quint n’a pas fermé le jeu et essayé avec ses moyens de jouer tous les ballons, il faut les saluer pour cet état d’esprit. Également un bon arbitrage cohérent est à signaler. La victoire avec la manière de notre équipe réserve nous permet de faire le carton plein ce week-end et nous allons profiter des 2 semaines à venir pour peaufiner notre collectif. Les héros du jour sont au nombre de 2 et ils se reconnaitront : un pour sa passe au pied de 40m mais pas vraiment dans la bonne direction et au bon endroit mais faillit aboutir à un essai. La perle revient à notre jeune joueur issu des Belascain qui nous a fait une rentrée stratosphérique, à peine rentré, sitôt sortie. Sa “truffe” s’en souviendra !

rugbypass-prenez-le

Damien Foltran (talonneur Caraman) : C’est la première fois de la saison que j’ai ressenti ça à Caraman : tout le monde attendait avec impatience ce match contre l’Union. Du sérieux à l’entraînement et une mentalité comme je ne l’avais jamais vu, on savait que ce serait un match très difficile face à une belle équipe. On fait une superbe entame, on les agresse d’entrée on leur met une pression énorme et logiquement on mène au score 11 à 0. Mais l’Union possède un gros gros pack devant et nous emporte devant, c’est  là est où ils font la différence mais ils n(ont rien montré d’autre. On fait une seule erreur derrière, on se fait intercepter, et c’est ce qui nous fait perdre le match. On reviendra au score avec un bel essai de nos trois quarts qui ont fait un gros travail. On prend une cocotte à la fin et on perd de 3 points mais la victoire devait être pour nous, on a beaucoup de regrets bien sûr. J’espère que pour les autres matchs, on mettra la même envie et je pense que personne ne pourra nous gagner, en tout cas, c’était notre meilleur match de la saison.

Julien Baraban (Capitaine et n°8 de l’Union) : “Pour ma part c’était un super match contre une équipe de Caraman qui nous a bien fait comprendre qu’on jouait chez eux. Mais je suis très content de mes coéquipiers parce que même menés plusieurs fois au score, on n’a pas paniqué et on a su marquer au bon moment pour gagner ce match. Encore félicitations à Caraman qui nous a mené un après-midi bien rude !
Emmanuel Poux (capitaine Caraman): Encore une fois le score final ne reflète pas notre match. Nous faisons jeu égal, on les bouscule, nous avons mis les bons ingrédients pour que ça passe, mais malgré l’investissement du groupe et un gros match en défense, nous perdons. Nous menons jusqu’à 3 minutes de la fin mais l’union a fait parler son pack sur une dernière touche dans nos 5 mètres.
Julien issart (co-président Caraman): Nous faisons un gros match face au leader invaincu de la poule, bravo aux joueurs et à l’encadrement qui n’ont rien lâché depuis le départ. Nous continuons notre petit chemin tranquillement, en espérant que le groupe répondra présent comme sur ce match, lors des prochaines échéances. Nous passons très prés d’un exploit mais je retiens quand même un très bon match des deux équipes.

Résultats
Eaunes 0-27 Carbonne
Caraman 26-29 L’Union
Aussonne 8-6 La Tour-de-Crieu
Quint-Fonsegrives 10-31 Labarthe-sur-Lèze
Labastide-Beauvoir 16-22 Mirepoix

special-rugbypass2

 

Poule 2

Verdun avait montré des signes de prompt rétablissement ces dernières semaines, et l’a confirmé encore en faisant douter le leader, chez lui, jusque dans les derniers instants d’une partie remportée finalement par Villefranche de Rouergue. Le leader s’est fait un peu peur, le second aussi, contre Séverac. Les Monts de Lacaune dominent Vabre et restent sur le podium. Les montagnards attaquaient le match de la meilleure des façons dominant leurs adversaires dans tous les compartiments du jeu et inscrivaient 2 beaux essais suite à des enchaînements bien menés. Mais malheureusement la 2ème mi-temps tournait quelque peu au ridicule suite à des décisions arbitrales incompréhensibles pour les 2 équipes jouant en permanence à 14 ou à 13 suite à des cartons de toutes les couleurs, alors que la rencontre s’est déroulée dans un très bon état d’esprit. Les montagnards sont suivis de près par Viviez, qui a du mal à se défaire d’une accrocheuse équipe de Vielmur. Toutes ces équipes ont cinq (ou six) matchs pour déterminer leur classement final et postuler aux meilleures places en vue des phases finales. En bas de tableau, Marssac met fin à sa longue série de défaites chez la lanterne rouge, Labruguière, mais que ce fut dur.  

Les montagnards de Lacaune et du plateau des lacs ont pris de vitesse les Vabrais (photo club)

Réactions

Cyprien Alcouf (capitaine de Villefranche, talonneur) : C’était un match rude devant. On a eu du mal à sortir nos ballons, donc les arrières ont fait ce qu’ils ont pu. Il y a eu beaucoup d’en avants de part et d’autre sur ce match. L’équipe de Verdun nous a contré devant au début, mais on a su se remobiliser, et on est arrivé à prendre le dessus. A la mi-temps, le score n’est que de 3 à 0 pour nous. La deuxième période est mieux maîtrisée par notre équipe, on met la main sur le ballon. Le score est toujours aussi serré. On met l’essai de la gagne dans les 10 dernières minutes. L’absence de notre 15, Jeremy Millas, s’est ressentie, car derrière, des joueurs n’étaient pas à leur poste habituel. Je souhaite féliciter Verdun qui a su nous contrer pendant tout le match, car le score est resté serré. On est toujours premier, c’est le principal. L’objectif de cette fin de saison est donc de prendre le maximum de bonus pour terminer en tête de notre poule.

David Trainini (ouvreur verdun) : Nous sommes mis sous pression d’entrée de match par une équipe de Villefranche qui a tout de suite imposée son jeu en nous privant de ballon. On fait preuve d’une grande solidarité défensive en répondant aux assauts aveyronnais, sans craquer. On est mené 3 à 0 a la mi-temps. Le début de seconde période s’équilibre un peu et on commence à remettre la main sur le ballon. On peut égaliser mais je loupe l’occasion. Nos organismes son fatigués et on commence a faire des fautes. Villefranche passe 3 points de plus. Nous sommes réduit à 14 et à dix minutes de la fin on encaisse un très bel essai de la part de leurs trois quarts. 13 à 0, le break est fait. Ce sera le score final. Les dix dernières minutes sont très dures pour nous car villefranche attaque de partout mais nous ne craquons pas. Je tiens à féliciter l’ensemble du groupe pour le courage et la grande solidarité que l’on a eu. Maintenant nous avons deux grands rendez-vous à Verdun en recevant Lacaune et Vabre qui compterons beaucoup pour le maintien.

Claude Fourniols (Président du COC – Castelnau Montratier)​ : Face à une belle équipe Aveyronnaise, on a eu du mal a imposer notre jeu. Malgré une bonne entame de partie, ou nous avons été très dominateurs, leur bonne défense nous a empêché de concrétiser de belles attaques. Et ce sont les visiteurs qui, sur leur seule incursion dans notre camp, profitent d’une mauvaise initiative  pour marquer. Malgré ce, on a su ne pas s’affoler et revenir au pied pour mener a la pause. Ensuite nous marquons dès la reprise pour ne plus lâcher le match. Malheureusement,  de très nombreuses fautes de mains nous ont empêché de donner plus d’ampleur au score. Il nous faudra être plus précis et efficaces lors du prochain match a V​ielmur, sinon…Mais apprécions cette victoire, même si elle n’a pas été simple, et profitons de ce week-end de repos.
florian cros 6 de vabre
Florian cros, 3ème ligne aile de Vabre, a fait don de son nez sur les hauteurs de Lacaune (photo Emilie Marques)

Résultats
Viviez 15-10 Vielmur
Castelnau Montratier 16-8 Séverac-le-Château
Villefranche-de-Rouergue 13-0 Verdun
Monts de Lacaune 20-7 Vabre
Labruguière 21-25 Marssac

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here