1ère Série – Seilh-Fenouillet au bout du suspense à Cazères

0
55

Cazères, leader invaincu, recevait Seilh-Fenouillet, qui, après sa courte défaite à Saint-Lys, avait bien réagi en dominant Ramonville, l’autre cador de la poule. La rencontre entre les deux équipes s’annonçait donc très intéressante. Et pour un match de haut de tableau, nous avons été servis : engagement, qualité de jeu, « accrochages » et suspense ont été au menu de ces 80 minutes palpitantes. (par JP Shelford)

16.11.2014.u1
Un face à face tendu jusqu’au bout (photo RCSF)

Même si le synoptique paraît surprenant (3 jaunes et un rouge), la partie n’a jamais dégénéré, et les retardataires au Stade des Capucins auront manqué les premiers points dès la 5ème, lorsque le buteur visiteur, Rodriguez, déflorait le planchot avec une pénalité suite à un hors jeu local. C’est bien le RC Seilh-Fenouillet qui prit le meilleur départ, dominant sans partage le premier 1/4 d’heure. Le calvaire du buteur local, Julien Deluc commença avec un premier raté des 30m face (17ème) suivi d’un autre, exactement au même endroit huit minutes plus tard, alors que son équipe reprenait du poil de la bête. Et ce qui devait arriver…24ème, turnover suite à un ruck dans les 30m locaux, départ petit côté, l’arrière visiteur Guillet transperce le rideau défensif pour cadrer et servir le long de la ligne de touche l’ailier Pichert qui pointe en coin. Avec la transformation de Rodriguez, ce 10 à 0 reflète bien ce début de match. Piqués au vif, les avants locaux vont répondre de la plus belle des manières. A 8 contre 7, suite au carton blanc récolté par le talon Jourdain, suite à une pénaltouche, le bloc solidaire plonge à dame, avec un essai collectif, qui ne sera malheureusement pas converti par Deluc, pourtant en moyenne position : poteau sortant (5-10, 29ème). Le jeu s’équilibrant, on pensait arriver à la mi-temps tranquillement. Mais c’était sans compter de nouveau sur ce diable de Guillet, excellent arrière de Seilh, qui refit exactement le même coup, toujours avec Pichert qui prit l’intérieur de son partenaire et du dernier défenseur pour aller pointer au pied des poteaux. Avec la transformation de Rodriguez, Seilh-Fenouillet mène 17 à 5. Un score mérité à la pause.

17-17 à deux minutes de la fin

cazeres seilh
Cazères a failli renverser une situation impossible (photo S. Lafranque)

Malgré la sortie du maître à jouer local, Hidalgo Sanchez, Cazères reprit les choses en main dès l’entame du second acte, avec des avants conquérants. Sur une pénalité jouée rapidement à 5m, Hamel, le puissant seconde ligne local, fait une passe avant contact à son partenaire Seguela qui marque entre les pagelles. Transformé par Marin, cela ramène le score à 17-12. Un premier tournant dans ce match intervint à la 51ème, lorsque Pinault, deuxième ligne visiteur, fit un plaquage « cathédrale » qui lui amena 10 minutes de repos forcé, avec un carton jaune, dont les locaux vont bien profiter. Après une domination stérile près de la ligne de Seilh Fenouillet, et un énième en-avant cazérien, la mêlée visiteuse gagne difficilement le ballon, Slimane se fait contrer par Sébastien, le 9 local qui pointe en coin. 17 partout à la 58ème. Transformation à suivre…mais nouvel échec.  On se prépare à un final haletant, et on va être servi ! Le jeu s’équilibre jusqu’à la 70ème, où l’estocade aurait pu être portée par Fort (Cazères), qui porte bien son nom. Le puissant pilier droit récupère un ballon et file le long de la touche pour échouer à 2m de la ligne. S’en suit un pilonnage en règle, le deuxième tournant du match tombe. Souvenez vous de Pinault (Seilh), suite à une faute volontaire (grattage du ballon dans un ruck), il prend un 2ème jaune qui veut dire rouge. Il reste quatre minutes à jouer, en moyenne position, Marin prend ses responsabilités, mais loupe cette pénalité qui aurait pu donner un avantage presque définitif aux locaux. Guillet, encore lui, joue le renvoi aux 22m rapidement pour lui-même, tape à suivre, et se fait plaquer après son coup de pied qui tombe à 30m des poteaux locaux. Vous devinez la suite. Pénalité, Rodriguez transforme les 3 points qui lui sont offerts, et donne la victoire finale à son équipe du RC Seilh/Fenouillet. Un succès qui permet aux vert et noir de revenir à hauteur de leur adversaire du jour à la deuxième place d’un classement mené par Ramonville. Cette poule 2 de 1ère série nous offre décidément un premier tiers de championnat passionnant, souligné par ce bon et beau rugby dans cet après-midi commingeois pourtant pluvieux.

10730919_10205293426439911_5565678243451003352_n
Julien Deluc était dans un jour sans…des points qui compteront au final (photo S. Lafranque)

Réactions

Nicolas Lacroix (entraîneur Seilh) : C’est une belle victoire, on est très content bien sûr. Même si on pensait à la mi-temps avoir fait le plus dur, mais on se fait remonter en deuxième période. jJe n’ai pas envie de parler de l’arbitrage, ça ne servirait à rien ici. Mais on a su l’emporter quand même, c’est encourageant. 

Nicolas Mercadier (entraîneur Seilh) : Il faut souligner la valeur de Cazères qui n’a rien lâché, même à 5-17. On savait qu’il ne fallait pas se démobiliser pour autant avec cette égalisation. Il faut féliciter les gars qui ont été courageux et sont allés chercher une victoire importante pour la suite de la saison

Laurent Aranda (capitaine Seilh) : Une entame de match réussie, mais Cazères a su revenir en deuxième mi-temps. Heureusement que notre buteur était en réussite et nous a permis de gagner en toute fin de partie. C’était un gros match, vu nos ambitions, il fallait venir gagner chez un autre prétendant à la montée. C’est chose faite, on se replace au classement, il faut enchaîner maintenant.

Philippe Pebeyre (entraîneur Cazères) : On est tombé sur une belle équipe de Seilh, très joueuse et solide. Je pense que l’on fait trop de petites fautes qui nous coûtent cher, et puis on rate complètement notre entame. On bascule à 5-17, mais on parvient à revenir quand même. On a la pénalité de la gagne mais on la rate. On laisse beaucoup de points en route qui auraient pu faire basculer la rencontre dans notre camp. On a trop cherché à écarter aussi, alors que le jeu nous était plus favorable devant. Ca se joue à des petits détails qui nous avaient souris jusqu’à maintenant. C’est notre première défaite, on aurait aimé que ça n’ait pas lieu devant notre public, mais c’est comme ça, il faut s’en servir pour rebondir. Il va falloir travailler dur, et aller chercher des points à l’extérieur rapidement

10548006_10205293422879822_6707385711641910910_o
Un beau combat entre les deux paquets d’avants (photo S. Lafranque)

La feuille de match

A Cazères, stade des Capucins : RCSF bat USC 20 à 17
USC : 3 essais : collectif (29ème), Seguela (47ème) Sébastien (58ème), 1 transformation Marin (47ème)
RCSF : 2 essais Pichert (24 et 37èmes), 2 transformations, une pénalité Rodriguez (5ème et 78ème)
Cartons :

Blanc Jourdain (RCSF) 31ème

Jaune Pinault(RCSF) 52ème et 76ème , Sentenac (USC) 78 ème

Rouge Pinault (2ème carton jaune)

Arbitre : Christophe Noyé (Pyrénées)

Réserve : USC 8 / RCSF 13

Partager

Réagir à cet article

Please enter your comment!
Please enter your name here